- Est-ce que ça nous a blessé de voir notre monde comme ça ?
 
AccueilAccueil  Nos Partenaires  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Le forum ferme. Il reste néanmoins ouvert aux membres pour leur permettre de prendre fiches et RP. Merci à tous <3


Partagez | 
 

 Huan Yue ~ Pluton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wei Huan Yue
| Pluton * |
avatar

Nombre de messages : 9
Localisation : Dans ma chambre ou en mission.
Rôle : Holden.
Pensée du jour : Jupiter... Si tu oses me refaire une seule de tes plaisanteries stupides... Je te tue!

• Carte d'identité
• L'amélioration de la planète: • Contre
• Age: 21 ans
• Espace perso:
MessageSujet: Huan Yue ~ Pluton   Lun 21 Sep - 23:30


Little Toy Soldier


→ Registre de vie ←

    [Comme le nom se place avant le prénom en Chine, j'ai fait ainsi en m'inscrivant, j'espère que ça ne posera pas de problème.]
    ◦ Nom : Wei
    ◦ Prénom : Huan Yue
    Il s’agit d’un seul prénom.
    ◦ Date de naissance : Le treize Septembre
    A 23h58. Deux minutes de plus et son jour de naissance n’aurait pas été logique pour un Holden.
    ◦ Surnom : La plupart des gens le surnomment ‘Yane’ (Ya-né), même s’il ne comprend pas vraiment d’où cela peut venir. Sans doute un mélange des deux mots de son prénom.
    Il y en a aussi qui disent Pluton. Mais ça c’est seulement son nom de code, ça n’a pas de valeur. De toute manière, qu’est-ce qui en a encore dans ce monde ?
    ◦ Le nombre de vos années : Vingt et une.
    ◦ Groupe sanguin : O quelque chose
    Il a toujours du mal à se souvenir si c’est + ou – malgré toutes les prises de sang qu’on lui fait. Il faut dire qu’il se soucie plus de pouvoir rester debout que de connaître ça.
    ◦ Genre, masculin ou féminin : Masculin
    Aux dernières nouvelles tout du moins. Et tant qu’on ne lui donne pas de mission de travestissement, aucun doute à avoir.



→ Registre de physionomie / Mentalité ←


    ◦ Apparence au premier regard : Yane a beau savoir qu’il est asiatique, il n’a jamais eu véritablement l’impression que cela se remarque. Ses yeux sont peut-être moins grands que la moyenne mais pas bridés non plus. Et il n’a, à sa connaissance, jamais subi la moindre opération à ce sujet. Leur couleur est un mélange entre le gris et le bleu, certains disent même que plus il est de mauvaise humeur, plus ils sont gris, mais selon Huan Yue, ça n’est que des bêtises. Cependant, il faut bien avouer que son regard est souvent froid, peu amical et calculateur. Mais l’on ne peut pas reprocher à quelqu’un son caractère. Sa vision est légèrement défaillante de près et il doit mettre des lunettes pour lire mais refuse de les porter pour effectuer des missions, ce qui joue parfois en sa défaveur. Quand aux lentilles de contacts… Disons juste que ça le l’intéresse pas. Malgré le fait qu’il se plaigne parfois que ses cheveux, lui arrivant aux épaules soit un inconvénient, il n’a jamais cherché à les couper. Le jeune homme les attache cependant en une simple queue de cheval lorsqu’il doit effectuer des missions. Lorsque la masse noire est détachée, elle lui confère un air juvénile qu’il ne remarque pas.

    Ses traits sont tout à fait ceux qu’on attendrait de la part d’un jeune homme de son âge. Il est vrai qu’il fait peut-être un ou deux ans de moins mais il n’a encore jamais entendu personne lui sortir qu’il n’avait que quinze ans. Et si jamais l’on osait dire qu’il semble androgyne, le seul son de sa voix suffirait à nous corriger. Cette dernière est grave et basse. Même si elle devient légèrement plus aiguë lorsqu’il hurle, ce qui lui arrive lorsqu’il s’énerve, soit assez souvent. Ses gênes asiatiques font également qu’il ne mesure qu’un mètre soixante-huit à son grand désarroi. Cependant, ce n’est pas pour autant qu’on oserait le provoquer. Huan Yue n’est pas un gringalet. Il est un brin musclé, le fruit de plusieurs années d’arts martiaux qui lui permet de se défendre sans se servir de ses pouvoirs.

    ◦ Détails, tels qu'une cicatrice ou un tatouage :
    Yane a le signe chinois correspondant a ‘bruit’ tatoué à droite de son ventre depuis quelques années. A la base, c’était pour représenter son don mais quand on lui a dit qu’il aurait mieux fait de choisir ‘onde’ il s’est énervé et le médecin, c’était durant une visite médicale pour ses pouvoirs au QG des Holdens, a rit en lui disant que comme il faisait beaucoup de bruit en criant, ça lui allait finalement très bien et il a fini par admettre qu’il aime trop cette marque sur sa peau pour se la faire retirer de toute façon.
    ◦ Manière de se vêtir : La plupart du temps avec des habits typiquement asiatiques beige et or, pour ses hauts sans manches et du noir ou du blanc pour ses simples pantalons assez fin. Yane affectionne la simplicité, ou plutôt ne supporte pas l’exagération. Et cela se voit par le fait qu’il ne porte jamais le moindre bijou ou accessoire inutile. Par contre, il possède une grande veste avec un col de fourrure, qui est presque trop grande pour lui, qu’il porte assez souvent, principalement parce qu’elle résiste à la pluie acide, mais pas pendant très longtemps non plus. En guise de chaussures, c’est souvent de simples sandales et des bottines noires pour les missions. Des gants parfois aussi mais jamais d’écharpe, il dit que ça l’étrangle.
    ◦ Pouvoir : Manipulation des ondes
    Au début, son don a été répertorié comme ‘Manipulation des sons’ mais ce qu’il produit est bien trop en dessous de la norme pour rentrer là-dedans. Cette capacité consiste à pouvoir envoyer des vagues d’ondes, inaudibles et invisibles pour les autres, autour de lui qui peuvent endommager les organes internes de ses adversaires, même s’il ne peut pas encore le faire car il ne le contrôle pas assez bien, en augmentant sa pression sanguine ou en faisant saturer le cerveau. Actuellement, ce pouvoir est plus un handicap qu’autre chose car Huan Yue met sa vie en danger dès qu’il s’en sert et a déjà du être opéré deux fois pour cause d’hémorragie interne causées par le fait qu’il ait subit lui-même son pouvoir. Et comme il n’est pas du genre à accepter de se reposer, les médecins finissent toujours par le bourrer de calmants et de somnifères.

    ◦ Vision du monde : ‘Le monde ? Qu’est-ce donc ? Une immense déchetterie de la bêtise humaine qui ne cesse de se remplir et qui finira bientôt par exploser. Les ordures doivent être vidées et s’il y en a trop, nous n’aurons qu’à nous débarrasser de ceux qui souillent la planète dans le procédé. De toute manière, il est évident que le seul avenir possible est une destruction totale pour permettre à la Terre de retenter sa chance en recommençant son cycle d’évolution de la base.’
    ◦ Caractère : Si jamais vous demandiez aux Holdens de parler de Pluton, ils vous répondraient sans doute qu’il n’est qu’un soldat froid. Un pantin qui obéit aux ordres de ses supérieurs sans jamais hésiter mais qui a plus de mal à écouter une personne avec qui il est envoyé en mission. Peut-être parce qu’il fait plus confiance aux dirigeants du groupe qu’à ses camarades. C’est ce qui explique d’ailleurs le fait qu’il ne soit pas très proche des autres, sauf peut-être de Sedna, qui est trop innocent pour son propre bien et qu’il ressent le besoin de surveiller, surtout lorsque Jupiter est dans les parages, même si Uranus a souvent la bonté de se charger de ce dernier. Sans compter que, soyons francs, Jupiter il a tout simplement envie de lui éclater la tête contre un mur la plupart du temps. Huan Yue est l’une de ces personnes qui n’a pas peur de tuer ses ennemis s’ils se mettent en travers de sa route et on lui reproche parfois de tuer avant d’interroger. Pourtant, il est loin d’être un sadique et ne s’amuse pas à faire souffrir les gens. Il se contente juste des les achever, simplement et rapidement.

    Et Pluton n’est pas si froid que cela. Pour ne pas carrément dire qu’il ressemble plus à un volcan, qui explose très facilement. Ainsi, il a déjà fait des crises de colère mémorables face à ses camarades et généralement, il faut que ces derniers s’y mettent à plusieurs ou bien qu’un médecin lui injecte des calmants pour l’arrêter. Un rien est capable de le mettre dans une fureur qui le poussera à balancer ses livres ou bien à casser des objets, même s’il se contente généralement de hurler et de menacer. Peu osent ainsi le provoquer et généralement on l’évite, ne serait-ce que pour avoir la paix car lui-même doit bien avouer qu’il n’est pas d’une compagnie très agréable.
    Le jeune homme aime apprendre et découvrir des choses et lit ainsi des livres, traduits en chinois, sur tous les domaines, de Sade, auteur controversé français à des romans sur l’art japonais. Il a une grande collection de livres anciens, qui datent d’avant que la Terre ne se transforme en un lieu désolé et inhospitalier. Ces derniers temps, il songe qu’il devrait demander à un des Holdens de l’aider avec l’écriture occidentale car il ne sait tracer que des signes de son pays et ne peut même pas rédiger lui-même ses rapports de mission, ce qui est handicapant. Mais il n’ose pas vraiment. Avouer une faiblesse n’est pas une chose que Yane affectionne et comme il est souvent dur avec les autres, il a la crainte de se faire envoyer voir ailleurs avant même de finir de formuler sa demande à voix haute. Par ailleurs, lorsqu’il crie, c’est souvent en chinois parce qu’il ne maîtrise pas assez l’anglais pour parler rapidement, et encore moins hurler de longues phrases nécessitant de la concentration dans une autre langue que celle qu’il connaît depuis son enfance.

    Comme il ne prend que rarement le temps de se reposer, acceptant plus de missions qu’il ne devrait, il tombe souvent de fatigue et il n’est pas rare de le voir endormi, sa veste en guise de couverture, dans un coin du QG. Et, contrairement aux apparences, il dort comme une pierre jusqu’à entendre son réveil, mais personne n’a encore jamais osé l’approcher pour vérifier ce fait.

    ◦ Occupation favorite : Lire des romans, en chinois parce qu’il ne peut pas encore lire l’anglais, seulement le parler, tout en écoutant de la techno, allemande la plupart du temps, assez fort, seul dans sa chambre. Il affectionne aussi de dormir, même si ça l’embête un peu parce que ça lui fait perdre du temps qui pourrait être utilisé pour des missions, selon lui.



→ Histoire ←

      ‘Pluton était une planète qui… Etait ? Pourquoi était ?’
      ‘Oh, ne t’inquiètes pas Huan Yue, elle est de nouveau considérée comme telle de nos jours mais à une époque les scientifiques étaient des idiots.’
      ‘Hm… Si tu le dis grand-mère.’


    C’est un de ses plus vieux souvenirs. Il n’a jamais apporté beaucoup d’attention à l’astronomie mais il se souviendra toujours de ce bref échange avec sa grand-mère maternelle, dans la grande bibliothèque familiale, tandis que la pluie acide frappait contre la fenêtre. A l’époque, ça allait encore. La peste n’était pas arrivée. Oh, il ne lui faudrait que quelques mois pour atteindre la maison des Wei mais ils ne s’en rendaient pas encore compte. Ils tentaient de garder un équilibre. Comme si tout allait bien, comme si rien n’avait changé. Quelle utopie. Parfois, grand-mère disait que tout cela allait passer, que ce n’était qu’une punition passagère des Dieux mais qu’un jour, tout reviendrait comme avant. Huan Yue, du haut de ses sept ans n’a jamais été capable de la croire. Avant il le pouvait. Ce n’était pas trop dur, il ne sortait pas beaucoup. L’école avait été fermé avant qu’il ne puisse y aller alors c’était la vieille dame qui se chargeait de lui apprendre ce qu’il devait savoir. Et, attention, elle s’aidait de cours en ligne, de choses fondamentales, tout pour que son petit-fils est une vraie éducation. Quand à sa fille, depuis que la multinationale où elle travaillait avait sombré, elle passait ses journées à errer dans la maison tout en se plaignant. Et son beau-fils faisait du mieux qu’il pouvait pour vivre avec son travail de médecin, même s’il devenait de plus en plus difficile pour lui de rentrer, d’avoir un moment pour voir sa famille, se reposer. Heureusement, grand-mère avait de l’argent de côté, surtout depuis qu’elle avait touché l’assurance vie de grand-père, à sa mort, quelques années plus tôt, de mort naturelle. Ou tout aussi naturelle qu’il fut possible dans ce monde détruit.

    Les jours ont passé, les mois aussi et il a fallu partir. Huan Yue n’avait que sept ans, ce n’était pas très facile de comprendre pourquoi est-ce que sa mère pleurait encore plus que d’habitude, que son père était en retard et qu’il devait faire sa valise parce qu’il fallait fuir. Ses parents étaient des idiots, ils n’ont pas voulu fuir avant. Des tas de gens en ville étaient déjà morts et l’avion allait bientôt décoller. Grand-mère ne bougeait pas, elle reste assise sur le perron à fixer la maison d’en face et Huan Yue fini par faire de même, après avoir fourré autant de livres que possible dans son sac. Sa mère continuait de hurler, de pleurer, de dire qu’ils ne seraient jamais prêts et il fini par cesser de l’écouter, s’isoler du monde, se concentrant sur le mur d’en face, cherchant à se rappeler tous les souvenirs qu’il avait à cet endroit, dans cette rue. Ils n’ont quittés la maison que trois heures plus tard, tous les trois. A l’aéroport il y avait un homme, un ami de leur père, ou un de ses collègues. Les deux peut-être? Le garçon se souvenait de lui, parfois il venait manger à la maison et il faisait des tours de magie avec des cartes, il l’aimait bien. Il a dit quelque chose, en anglais, que le gamin n’a pas compris tout de suite. Il ne parlait pas la langue à l’époque. La mère de Huan Yue a beaucoup pleuré mais elle a fini par s’endormir dans l’avion.

    Lorsqu'ils arrivèrent en Australie, grand-mère se contenta de le prendre par la main sans plus le lâcher. Mais aucun mot ne s'échappa de ses lèvres et Huan Yue fut forcé de suivre sans avoir la moindre réponse. Ce n’était pas ce qu’il voulait mais il n’avait pas vraiment le choix, n’est-ce pas ? Ils s’installèrent dans un petit appartement, encombré de leurs libres et du poids du chagrin. Le garçon fut placé dans une école australienne, publique, parce qu’il ne fallait plus dépenser trop d’argent. Il ne s’y fit pas d’amis, ce n’était pas possible, il ne comprenait même pas ce qu’ils disaient. Il ne chercha pas à s’intégrer pour être sincère. Pourtant, il y avait un garçon, plus âgé que lui, qui était également chinois et qui parlait bien anglais, alors un jour il lui demanda.


        ‘Qu'est-ce que ça veut dire 'He is dead?'’
        ‘Que quelqu'un est mort... J'sais pas où t'as entendu ça mais... Hey, reviens!’


    Ce n'était pas un mensonge de la part de sa famille. Après tout, il n'avait pas posé la question. Cependant, ça le mit dans une sorte de colère passive face à sa mère et à sa grand-mère. Il commença ainsi à moins leur parler, à se renfermer. Finalement, cet isolement entraîna un ralentissement important dans l'apprentissage de l'anglais qu'on le forçait à maîtriser. Pour preuve, même aujourd'hui, il est encore incapable d'écrire dans cette langue. Ce qui ne l'empêche pas de bien se débrouiller dans les domaines scientifiques. Pour expliquer ce blocage face à la langue du pays le moins décimé, il faut savoir qu'il a assez vite arrêté l'école pour reprendre les cours avec sa grand-mère, ce qui fait qu'il a un niveau tout à fait correct dans la plupart des matières enseignées généralement.

    La suite de son existence ne fut qu'une répétition de journées passées dans l'appartement où il vivait avec sa mère, qui retrouva un meilleur équilibre dans sa vie et retrouva du travail, et sa grand-mère, dont la santé commença à décliner alors qu'il avait quatorze ans. Il l'avait bien remarqué, et s'était un peu calmé sur sa froideur à l'égard de sa famille avec les années, mais il n'avait que peu de temps à lui accorder. Ou plutôt, il ne voulait pas lui en accorder trop. Voir quelqu'un dépérir n'est pas quelque chose qui l'intéressait. Et puis, Yane n'avait jamais vu la mort en face et ne il ne tenait pas encore à la rencontrer. C'était elle qui avait tenu à ce qu'il pratique différents types d'arts martiaux (deux pour être plus précis), parce qu'il était important, selon elle, qu'il sache se défendre. Lui s'en fichait un peu. Il lui était bien arrivé de se bagarrer avec quelques personnes mais généralement, il n'était pas le type d'adolescent à toujours vouloir être dehors. Huan Yue était à l'entraînement lorsque le cœur de sa grand-mère lâcha. Et comme il était contre les technologies de communication moderne, il fut impossible pour sa mère de le prévenir. C'est la dernière fois qu'il a pleuré. Pas devant sa mère, pas quand on a brûlé le corps ni quand l'urne funèbre a été posée sur une étagère. Non, après tout ça, la nuit, alors que le ciel sans étoiles était chargé de nuages sombres. Par la suite, il ne ressenti plus jamais le besoin de verser de larmes pour qui que se soit. Pleurer ne ramène pas les morts, s'était enfin rentré dans sa tête.

    Ce fut l'avant-dernière personne qu'il avait connu depuis son enfance à disparaître. La dernière ne fut pas sa mère, cela aurait sans doute fait trop, même pour un monde aussi dévasté, mais un ami de son père. En réalité, l'homme qui était venu les voir à l'aéroport pour leur annoncer la mort de son père des années plus tôt. Il apprit lors d'une conversation avec sa mère, la première véritable discussion qu'il avait avec elle depuis des années, que l'individu était mort quelques jours plus tard. Yane ne se souvenait pas assez de l'homme pour se représenter son visage mais il se souvint cependant qu'il parlait souvent de sa fille, qui était encore un bébé ou presque à l'époque. L'adolescent garda toujours cette histoire en tête ainsi qu'une photo, prise par sa grand-mère, des deux hommes, sur le perron de la maison où il vivait, en train de trinquer ensemble. Tsai Chen et Christopher, étaient les noms marqués au dos de la vieille photographie. Même maintenant, Yane l'a toujours avec lui, elle est rangée dans un vieux carnet sur le bureau de sa chambre au QG.


Dernière édition par Wei Huan Yue le Dim 27 Sep - 12:40, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wei Huan Yue
| Pluton * |
avatar

Nombre de messages : 9
Localisation : Dans ma chambre ou en mission.
Rôle : Holden.
Pensée du jour : Jupiter... Si tu oses me refaire une seule de tes plaisanteries stupides... Je te tue!

• Carte d'identité
• L'amélioration de la planète: • Contre
• Age: 21 ans
• Espace perso:
MessageSujet: Re: Huan Yue ~ Pluton   Lun 21 Sep - 23:58

      ‘Hey, c'est pas l'type qui a fait ça
      ‘Hm? J'en sais rien mec. Mais si c'est le cas, c'est flippant!’
      ‘Tch...’

    La seule et unique fois où Huan Yue fut invité à une fête, organisée par son maître de Taekwondo (mais où celui qui lui enseignait le karaté était aussi présent), il trouva le moyen de se mettre tout le monde à dos. D'un autre côté, il manqua de tous les tuer. A l'époque, il devait avoir environ dix-huit ans, peut-être un peu plus. L'événement avait lieu dans un vieux gymnase qui ne servait plus beaucoup, qu'ils nettoyèrent pour l'occasion. Yane n'avait pas spécialement tenu à y aller, mais sa mère avait insisté, encore et encore, jusqu'à ce qu'il cède. Au début, tout se passa plutôt bien. Entendons par cela qu'il resta adossé à un mur avec un gobelet contenant une boisson non-alcoolisée à la main. Et puis, le ton commença à monter entre un petit groupe d'adolescents qu'il n'avait vu que quelques fois aux entraînements. Agacé par ce qui commençait à ressembler à un début de bagarre, il se retint de leur dire de se la fermer et continua à boire son jus d'il ne savait trop quoi pour se calmer. Cela marcha plus ou moins jusqu'à ce qu'ils se jettent les uns sur les autres comme les crétins qu'ils étaient. Le regard de Huan Yue se fit plus perçant, plus froid et sa boisson lui échappa tandis qu'une forte vague de douleur traversa son corps. Ce qui se passe ensuite est encore étrangement précis dans son esprit. Les gens se tordant de douleur, la sensation du sang qui coulait de sa propre bouche et puis ce combat, perdu d'avance, pour rester conscient...

    L'asiatique ne se réveilla que quelques jours plus tard, sur un lit d'hôpital, entouré par des machines qui faisaient, selon lui, un vacarme pas possible. Quoi que c'était déjà moins pire que les pleurs de sa mère, assise sur une vieille chaise en plastique à côté de son lit. Il se sentait mal et respirer lui faisait légèrement mal. Dès qu'elle calcula que son fils était réveille, sa mère alla chercher un médecin. Le dit médecin s'avéra être une jeune femme d'une trentaine d'année, avec un air très sérieux qui prit une bonne heure pour lui expliquer que ses organes internes avaient été endommagés, bien que non gravement, et qu'il lui fallait se reposer. Elle posa aussi beaucoup de questions sur la fête, sur ce qu'il s'était passé... Il répondit avec une certaine honnêteté avant de demander ce qui s'était réellement passé pendant la fête. Mais là, il se heurta à un mur et à des soupirs. On l'autorisa à sortir de l'hôpital une semaine plus tard. Et, en rentrant dans son immeuble, il capta les regards mauvais de certains voisins à son égard. Sans vraiment comprendre, il monta dans l'ascenseur avec sa mère, se disant qu'il avait encore besoin d'explications.


        ‘Ils pensent, non ils disent, que tu es le responsable.’
        ‘C'est insensé! Ne me dis pas que tu crois à ces bêtises?!’
        ‘Eh bien... Non bien sûr que non mais...’


    Yane refusa de sortir de l'appartement pendant plusieurs semaines après ça. Déjà qu'avant il n'allait pas souvent voir la ville... Le jeune garçon était surtout agacé contre sa mère, qui, en un sens, le trahissait par son manque de confiance. Bien sûr, cet état de stress et d'énervement l'amena à une seconde crise et sa mère, qui rentrait du travail, le retrouva inconscient sur le sol du salon un soir. A l'hôpital, on lui fit passer une longue série de tests, dès qu'il alla mieux. Refusant tout cela, il fit de son mieux pour se débattre, obligeant les médecins à l'attacher au niveau des poignets ou à le bourrer de sédatifs. Après un mois passé là-bas, il ne ressemblait plus à grand-chose. Il passait ses journées à fixer le plafond, ses cheveux noirs emmêlés autour de son visage et le seul bruit de la pièce était celui des machines, une fois de plus. Le médecin, la femme de la dernière fois, vint cependant couper l'arrivée de sédatifs un jour, avant de l'aider à se redresser pour lui coller un rapport d'analyse dans les mains. Huan Yue prit un long moment pour se réhabituer à être libre de penser ce qu'il voulait sans avoir le cerveau embrumé et il s'étira quelques instants avant de regarder le dossier. Sincèrement, même s'il avait été capable de comprendre l'anglais écrit, ça n'aurait été que du russe pour lui. Par contre, il écouta. Toute cette histoire à propos d'un prétendu don avec le son, pour lui ça n'était que des foutaises. Mais, en y réfléchissant un peu mieux, ça expliquait tout. Simplement, il n'y croyait pas encore totalement. Il faudrait attendre quelques temps. Il n'avait que dix-neuf ans à l'époque.

    On le laissa sortir de l'hôpital quelques jours plus tard. Chez lui, il retrouva sa mère qui n'était pas passée le voir depuis deux semaines. Il ne lui adressa pas un mot et se contenta de l'ignorer. On lui avait conseillé de ne pas s'énerver, de rester calme, pour ne pas provoquer une nouvelle vague si dangereuse. Alors Yane fit des efforts dans ce domaine. Ne pas parler à celle qui l'avait mise au monde en faisait partie. Un matin, il décida de sortir de nouveau, quelques jours avant ses vingt ans. Les gens ne le dévisagèrent plus comme avant. Ils l'avaient tout simplement oublié. Tant mieux, ça l'arrangeait. Dans ce monde où les drames étaient bien trop présents, il n'était pas anormal de penser que les gens ne reviendraient pas quand on ne les voyait pas pendant quelques mois. Le jeune homme se fit faire un tatouage. Le premier et le dernier marquage de sa peau qu'il s'autorisa. Il plissa les yeux au début puis se contenta de les fermer en comptant les secondes dans sa tête. Le tatoueur ne prit qu'une dizaine de minutes pour achever son œuvre et le futur Holden ne trouva rien à redire sur le symbole sombre qui ornait sa peau.


        ‘Wei Huan Yue?’
        ‘Qu'est-ce que vous me voulez?’
        ‘Juste discuter.’


    Cet homme, celui qui était en bas de son immeuble un soir où il était allé s'acheter un ou deux livres anciens, il ne lui inspira pas confiance. Pourtant, comme il le laissa parler et mieux, l'écouta. Et lorsque la conversation devint plus dangereuse, dérivant sur un sujet plus sensible, il le fit entrer dans l'appartement sans hésiter. Il voulait en savoir plus et il ne se rendit même pas compte qu'il buvait carrément les paroles de l'homme. Les Holdens? Il n'avait rien à y perdre. Mais l'homme, si. C'est pour cela que Huan Yue lui lança froidement qu'il ne maîtrisait strictement rien de son soit-disant 'pouvoir' mais on lui dit que ce n'était pas grave, qu'il apprendrait. On lui donna un délai. Quelques heures. Ce n'était pas long, mais suffisant. Et sans rien ajouter, l'homme s'en alla, laissant seul le jeune homme qui ne savait pas encore quoi faire. Lorsque sa mère rentra du travail, il l'observa, au milieu du silence gêné et froid qui régnait entre eux. Elle s'en sortirait très bien sans lui. Ils n'étaient pas proches, il n'avait aucun compte à lui rendre. C'est ainsi qu'il alla faire sa valise, emportant surtout des livres et quelques vêtements ainsi que d'autres trucs dont il avait besoin. Lorsqu'il passa devant celle qui l'avait mise au monde, son dernier parent vivant, il ne lui adressa pas un regard ni une parole. De toute manière, elle ne chercha pas à l'arrêter. C'était mieux pour eux deux qu'il parte. Il avait presque vingt et un an.

    C'est ainsi qu'il arriva au QG des Holdens, débarquant dans un groupe d'inconnus qui ne lui inspirèrent pas tout de suite confiance. Même à présent, il reste encore un brin méfiant. Il apprit que son pouvoir était la manipulation des ondes, tenta de le maîtriser et fut forcé de subir quelques opérations pour hémorragies internes. Mais il commence à être capable de décider quand il le déclenche et de le canaliser vers seulement une personne, tout en devant subir également sa propre attaque. Il s'est habitué à vivre avec les Holdens, à en devenir un véritable membre. Peut-être qu'il fait trop de missions, qu'il se fâche trop facilement contre Jupiter, que Terra l'agace et qu'il préfère rester seul la plupart du temps, mais ce n'est pas si grave. Parce qu'il a, en un sens, trouvé sa place et ce qu'il doit faire pour aider un monde qui ne mérite rien de ce qu'il subit.


→ Hors Jeu ←

    ◦ Votre surnom : Yane.
    ◦ Votre présence sur le forum : 4/7
    ◦ Y a-t-il quelque chose à améliorer (A part le design) : Plus d’activité serait la bienvenue.
    ◦ Le code : C'est bon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wei Huan Yue
| Pluton * |
avatar

Nombre de messages : 9
Localisation : Dans ma chambre ou en mission.
Rôle : Holden.
Pensée du jour : Jupiter... Si tu oses me refaire une seule de tes plaisanteries stupides... Je te tue!

• Carte d'identité
• L'amélioration de la planète: • Contre
• Age: 21 ans
• Espace perso:
MessageSujet: Re: Huan Yue ~ Pluton   Dim 27 Sep - 12:47

    J'ai fini~
    Après un long moment passé sur cette foutue fiche u_u.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sune Starless
| * June | Admin ~ ♥
avatar

Nombre de messages : 121
Rôle : Elue.
Pensée du jour : Avancer et tant qu'à faire ne pas regarder en arrière.

• Carte d'identité
• L'amélioration de la planète: • Pour
• Age: 16 ans.
• Espace perso:

MessageSujet: Re: Huan Yue ~ Pluton   Dim 27 Sep - 14:34

    Je valide ta fiche avec beaucoup de plaisir (: Je te félicite d'avoir aussi bien compris le personne qu'est Pluton. Je ne peux qu'être admirative.
    En plus ton papa connaissait le mien \o/. *SBAF*
    Bon jeu sur YS et merci de t'être inscrit ! 8D
    Je laisse le soin à Maman de te dire s'il y a quelque chose qui ne va pas, pour ma part je n'ai rien à redire.

_________________
Do you do you do you youu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shade Kuro
| * September | ~ Admin'
avatar

Nombre de messages : 423
Localisation : Je crois que je me suis encore perdu...
Rôle : Je suis un Elu.
Pensée du jour : J'aimerais revoir ma mère un peu plus souvent.

• Carte d'identité
• L'amélioration de la planète: • Pour
• Age: 18 ans
• Espace perso:
MessageSujet: Re: Huan Yue ~ Pluton   Dim 27 Sep - 14:58

    Hello et bienvenue chez nous n_n ! Je n'ai également rien à dire, si ce n'est que c'est une jolie fiche <3

    Bon jeu parmi nous !

    Et ça me fait penser que je dois remettre les prédef de la PA à jour T_T

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://year-season.superforum.fr
Wei Huan Yue
| Pluton * |
avatar

Nombre de messages : 9
Localisation : Dans ma chambre ou en mission.
Rôle : Holden.
Pensée du jour : Jupiter... Si tu oses me refaire une seule de tes plaisanteries stupides... Je te tue!

• Carte d'identité
• L'amélioration de la planète: • Contre
• Age: 21 ans
• Espace perso:
MessageSujet: Re: Huan Yue ~ Pluton   Dim 27 Sep - 15:32

    Merci à toi Sune et merci également à... Maman?
    (Je vois qu'il y a des appellations particulières ici XD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sune Starless
| * June | Admin ~ ♥
avatar

Nombre de messages : 121
Rôle : Elue.
Pensée du jour : Avancer et tant qu'à faire ne pas regarder en arrière.

• Carte d'identité
• L'amélioration de la planète: • Pour
• Age: 16 ans.
• Espace perso:

MessageSujet: Re: Huan Yue ~ Pluton   Dim 27 Sep - 16:07

    Oui, et tu peux m'appeller 'maître' ^__^. *SBAF*
    Aheeem...
    De rien, c'est naturel. Je déplace ! ( Si c'est pas déjà fait Oo )

_________________
Do you do you do you youu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shade Kuro
| * September | ~ Admin'
avatar

Nombre de messages : 423
Localisation : Je crois que je me suis encore perdu...
Rôle : Je suis un Elu.
Pensée du jour : J'aimerais revoir ma mère un peu plus souvent.

• Carte d'identité
• L'amélioration de la planète: • Pour
• Age: 18 ans
• Espace perso:
MessageSujet: Re: Huan Yue ~ Pluton   Dim 27 Sep - 16:36

    Je n'avais pas déplacer parce que Yane n'aurait pas pu répondre èè
    Comme la, y'a que les admins qui peuvent répondre *_* que c'est bête *BANG*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://year-season.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Huan Yue ~ Pluton   

Revenir en haut Aller en bas
 
Huan Yue ~ Pluton
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hadès/Pluton - Un allé simple au royaume des morts? c’est par ici!
» [Théorie] Porygon-Z l'outil de Pluton ?
» monsieur Jambou
» Huan Tian Wen
» Canidé prétentieux [PV Spectre du Passé & Pluie d'Anarchie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
| °• Year's Season •°  :: - Fiches Validées-
Sauter vers: