- Est-ce que ça nous a blessé de voir notre monde comme ça ?
 
AccueilAccueil  Nos Partenaires  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Le forum ferme. Il reste néanmoins ouvert aux membres pour leur permettre de prendre fiches et RP. Merci à tous <3


Partagez | 
 

 Yuriy Lesskov |Terminé|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yuriy Lesskov
| * April |
avatar

Nombre de messages : 25
Rôle : Elu~
Pensée du jour : Je veux juste voir demain.

• Carte d'identité
• L'amélioration de la planète: • Pour
• Age: Dix-sept ans.
• Espace perso:
MessageSujet: Yuriy Lesskov |Terminé|   Mer 11 Fév - 20:18


S.N.O.W


    - - - - - - - -

    Nom : Lesskov
    Prénom : Yuriy
    Date de naissance : 1 avril
    Une fois, quelqu’un a rit quand je lui ai dit, mais je n’ai pas bien compris pourquoi… Ce n’était pas une coutume de mon pays.
    Surnom : Yu’ / April
    Les gens m’appellent souvent April, depuis que je suis ici, mais ma sœur m’a toujours nommé Yu’.
    Le nombre de vos années : Dix-sept
    C’est vrai que j’suis qu’un gamin et que j’suis sans doute pas bien malin, mais mon âge ne m’empêchera pas de me battre !
    Groupe sanguin : B+
    Genre : Masculin
    A quoi est-ce que vous vous attendiez, hein ?

    - - - - - - - -

    Apparence au premier regard :
    Mes cheveux sont bleus. Je commence par là parce que sinon, bah, les gens ne font que fixer ma tête pendant dix minutes dès qu’ils me voient. Enfin la première fois, après ça s’arrange en général. Donc, j’ai les cheveux bleus. Mais pas en entier. En bas, vers mes joues et dans ma nuque, ils sont noirs de jais. C’est leur couleur naturelle en fait. Mais… J’sais pas, je pense que le reste de mes cheveux est devenu bleu à force que je me serve de mon pouvoir. Enfin, c’est la seule réponse logique que j’ai trouvé. J’aime bien mes cheveux. Ils sont assez courts mais vraiment en bataille. D’ailleurs, ça a toujours énervé mon père. Il m’a toujours dit qu’un jour il me ferait raser la tête. Heureusement que s’est jamais arrivé… Sinon j’aurai l’air malin avec ma tête de moine bouddhiste, même si j’respecte grave leur religion et tout, ça m’irait pas... Pour en revenir à mes cheveux, j’ai toujours un bandeau qui les maintient. Souvent un bleu et noir, pour s’accorder avec ma masse capillaire bizarrement colorée. C’est ça où j’ai ma frange dans la figure et j’peux vous dire que c’est pas pratique. Pour continuer, mon visage a encore des traits de gamin. Mais c’est parce que j’suis jeune… Et c’est mieux que d’avoir des tas de rides, nan ? Ma sœur me tirait tout le temps sur les joues avant, parce qu’elle me trouvait adorable. Imaginez la torture que je ressentais !

    Sinon, mes yeux sont bleus. Comme l’océan. Enfin, comme il était y’a quelques siècles… Parce que maintenant, on ne le voit plus vraiment bleu l’océan. Je serais même pas vous dire de quel couleur il est tellement il est devenu strange. Par contre, mes yeux brillent, à ce qu’on m’a dit, dès que je me sers de mes pouvoirs. Même si, honnêtement, je ne m’en suis jamais vraiment rendu compte. ‘Faut dire aussi que j’me regarde pas dans un miroir dès que j’me bat… Pour en revenir au reste de mon corps, il faut savoir que je mesure un mètre soixante-six, bah j'suis pas petit, juste pas très grand. Et pour mon poids? Bah j'en sais rien. J'suis pas monté sur une balance depuis des années... Mon corps est assez fin, mais pourtant j'mange pas mal. C'est à cause de l'adolescence selon les gens. Je fais un peu plus jeune que mon âge aussi mais on me donne jamais en dessous de quinze ans...

    Détails, tels qu'une cicatrice ou un tatouage :
    J'ai un tatouage, mais personne est au courant... Parce que les gamins de mon âge se font pas tatouer selon mon père. C'est un flocon de neige, sur mon omoplate gauche, il mesure sept ou huit centimètres de diamètre et j'laime beaucoup... Après tout, c'est la référence à mon élément.

    Manière de se vêtir :
    Je ne m'habille qu'avec trois couleurs. Bleu, blanc et noir. Parce que se sont les couleurs qui me représente. Et qu'il me semble que je n'ai jamais vraiment eu que des vêtements dans ces tons là. J'aime bien les shorts et les jeans, de toute manière, je peux me balader en short en plein hiver, je ne crains pas vraiment le froid. Et en haut, c'est plutôt des sweat ou des t-shirts, parfois y'a des motifs du genre étoiles ou bien flocons de neige dessus mais rarement autre chose... J'ai souvent des bottines bleu ciel ou bien des noires ainsi que mon bandeau au front, pour sauver mes yeux de ma frange~

    Pouvoir :
    Je contrôle la neige et la glace. C'est chouette, hein? Enfin, un peu le froid aussi, mais pas tant que ça. Je peux faire tomber la neige et faire apparaître de la glace mais je suis plus efficace quand j'ai de l'eau à geler près de moi.

    - - - - - - - -

    Vision du monde :
    Le monde souffre... J'le sais depuis des années. Je vois des gens de plus en plus malheureux au fur et à mesure que les années passent... Mais je veux garder un peu d'espoir. Je n'ai pas de raison pourtant... Ma mère m'a dit qu'on devait toujours croire aux miracles pour qu'ils se réalisent. Alors, je veux essayer de croire, même si je ne sais pas si la planète va s'en sortir, je veux essayer. Et si jamais nous échouons... Eh bien, se sera la fatalité, on y pourra rien. Cependant, je ne cesserais pas de me battre jusqu'à ne plus pouvoir le faire!

    Caractère :
    Je suis un gosse, un gamin, un môme... Quelqu'un qui croit encore aux miracles, un idiot qui pense qu'être proche de sa famille est important... Okay, j'suis pas quelqu'un de parfait, j'fais souvent des erreurs mais je fais de mon mieux. J'suis pas hyper intelligent, sans être trop stupide non plus et je galère un peu avec l'anglais et tout ça. Mais j'm'accroche. On me dit souvent que j'suis facile à manipuler parce que j'accorde vite ma confiance. D'un autre côté... Si j'l'accordai jamais, se serait cruel selon moi. Parce que je laisserai des tas de gens de côté, sans prendre le temps de les croire. Parce que même si dix personnes vous mentent, y'en aura peut-être une qui dira la vérité... J'suis optimiste, je sais. Pourtant, j'ai pas toujours été comme ça. Je doutais beaucoup de mes convictions avant... Je crois que j'essaye de devenir quelqu'un de bien. J'en ai marre d'être un enfant qui fuit dès qu'il a peur. J'en ai marre d'être sensible et de prendre chaque reproche comme une grande claque en pleine figure... Je veux être... Une personne un peu plus courageuse que celle que j'étais avant et qui ne va pas fuir devant le danger. Je veux pouvoir défendre cette planète abîmée, je veux l'aider à moins souffrir. Même quand j'ai du mal à croire. Je doute pas mal de moi je pense... Parce que ce n'est pas toujours facile de se dire qu'on doit être un héros quand on agit comme un gamin mais qu'on se rend compte de l'enjeu de nos actions.

    Sinon, comme j'ai toujours été très pauvre, j'ai tendance à être impressionné par tout et n'importe quoi. Les jeux vidéos et la télévision par exemple. Mais je me sens toujours un peu mal à l'aise dans tout ce luxe. J'ai l'impression d'être le seul à ne rien y connaître, ça fait bizarre. Et puis, j'suis un peu timide avec les autres élus, je les connais pas encore assez bien... Alors je reste toujours en retrait. Mais comme je suis du genre à aimer sourire et m'amuser, je pense que je vais finir par m'intégrer. Je ne sais pas trop quoi dire d'autre... J'aime bien mon pouvoir, l'hiver et la Russie. Même si je ne sais pas si je voudrais retourner dans mon pays. J'ai eu peur du noir pendant des années aussi. Mais s'est passé depuis que je suis devenu un élu.

    Occupation favorite :
    J'aime bien m'amuser à faire tomber de la neige et m'amuser sous cette dernière. C'est tellement fun Et après, boire une bonne tasse de chocolat chaud pour me remettre du froid, même si je le ressens à peine!

    - - - - - - - -

    [Troisième personne mode : on]

    On ne peut sans doute pas dire que Yuriy a eu une vie fantastique. Cependant, la sienne était moins terrible que celles d'autres personnes... Le gamin est né à Moscou, enfin ce qu'il reste de cette capitale. La Russie, ce pays où les gens meurent de froid les uns après les autres. La neige recouvre tout, lentement mais sûrement et un jour, il ne restera sans doute plus personne... La mère de Yuriy se nommait Anna. C'était une jeune femme d'une vingtaine année qui était dotée d'une grande gentillesse et qui exerçait le métier d'institutrice. Oh, elle n'avait pas fait de grandes études pour ça, mais elle s'appliquait à enseigner aux enfants les plus pauvres les rudiments de l'écriture du Russe et même quelques mots d'anglais. Elle rencontra le futur père de Yuriy par hasard, un jour où elle donnait un cours dans une maison abandonnée depuis des années. Il passait par là et a été intrigué par les rires qu'il entendait provenant de la maison. Alors il a regardé à la fenêtre pour voir cette magnifique jeune femme qui faisait sourire les enfants. Le coup de foudre, de son côté en tout cas. Lorsqu'il vint lui parler à la fin du cours, Anna semblait un peu étonnée, parce que ce n'était pas tous les jours qu'une personne que vous n'aviez jamais vu débarquait pour vous dire que vous étiez magnifique... Il s'appelait Alexei Lesskov, enfin il se nomme toujours comme ça aujourd'hui, hein~

    Lesskov n'était pas exactement un étranger, contrairement à ce qu'Anna avait pensé, mais il venait de l'opposée de Moscou, pour rendre visite à sa mère ou quelque chose comme ça... Ils commencèrent à se voir plus souvent à leur grande joie, et à celle de la mère d'Alexei parce qu'elle voyait son fils dès qu'il venait voir sa petite amie. Ils se mirent à habiter ensemble, dans une petite maison où il fallait se chauffer au bois, à l'ancienne. C'est là que leur relation se mit à s'approfondir un brin, si vous voyez ce que je veux dire. Anna tomba enceinte quelques mois plus tard, à l'inquiétude d'Alexei. Un enfant? Mais ils n'avaient pas les moyens d'élever un môme... Entre lui et son travail dans une usine de textile, qui était de plus en plus proche de la faillite, et elle qui travaillait sans être payée... Cependant, l'avortement coûtait cher et puis... Ils s'aimaient... Finalement, neuf mois plus tard, naquit un bébé avec de grands yeux bleus et des cheveux noirs, enfin un tout petit peu de cheveux, qu'ils prénommèrent Yuriy.

    Petit garçon souriant et adorable, que ses parents adoraient. Sa mère l'emmenait avec lui lorsqu'elle enseignait et il apprit ainsi à écrire le Russe et à parler anglais, sa mère ayant eu quelques manuels de cette matière offerts par la mère d'un de ses élèves, qui était une ancienne professeur. Oh, l'anglais, il n'en connaissait pas tant que ça, après tout c'était seulement un apprentissage basique, couleur, salutations et autres... Parfois un peu timide, Yuriy restait souvent en retrait des autres, n'osant pas trop les approcher. Cependant, les jours où la neige n'était pas acide, il aimait bien faire des bonshommes de neiges et parfois, un ou deux autres enfants venaient l'aider. C'était une belle époque où le gamin ne comprenait pas encore le monde, où il était heureux.

    Bien sûr, cela ne dura pas... Et lorsqu'un malheur frappe à votre porte, il n'est que rarement seul. Le gamin avait huit ans lorsque ses parents se mirent à se disputer. Yuriy ne comprenait pas trop pourquoi, mais il calcula les phrases 'foutue planète' 'fermeture d'usine' 'C'est de ta faute!' 'Tes cours stupides!' 'Tu n'avais qu'à avoir un meilleur travail aussi!' Et cela encore et encore. A chaque fois qu'il tentait de demander ce qui se passait, les choses finissaient mal et son père lui ordonnait de sortir de la pièce pour aller se coucher et en vitesse. Cependant, Yuriy s'en rendit vite compte, les murs n'étaient pas assez épais pour couvrir les cris. Alors, il se mit à plaquer ses mains sur ses oreilles tout en demandant, ne parlant à personne en particulier, que ses parents redeviennent comme avant. Sans succès.

    Et puis, son père commença à partir de la maison. Oh, pas de manière définitive, mais juste un jour où deux, de temps en temps. Alors, Yuriy demanda à sa mère où il était. Parce que même si ses parents se disputaient, il aimait son père... Et Anna le prit dans ses bras, tout en souriant, mais ce n'était pas le grand sourire qu'elle avait d'habitude. Non, ça c'était une expression triste que Yuriy n'aima pas du tout. Elle lui expliqua que le monde dans lequel ils vivaient était malade, qu'il risquait de mourir et que les gens souffraient. Mais que c'était de leur faute puisqu'ils avaient fait du mal à la Terre. Elle ajouta également un résumé sur ce qui c'était passé ces derniers siècles. Enfin, ce qu'elle en savait. Et les larmes de Yuriy se mirent à couler toutes seules de ses grands yeux bleutés. Ce n'était pas juste, ce n'était pas juste. Si la planète souffrait alors pourquoi est-ce qu'on ne la soignait pas? Anna lui répondit qu'on ne pouvait pas soigner toutes les maladies... Elle enchaîna ensuite sur le fait que l'usine où travaillait son père avait fermé parce que plus personne n'achetait quoi que se soit à l'entreprise et puis, le bâtiment était rongé par la neige acide et risquait de s'effondrer. Alors, ils n'avaient plus d'argent et la vie risquait de devenir un peu difficile... L'enfant demanda si c'était pour ça qu'elle s'était disputé avec son époux. Il y eu un silence tandis que la mère de famille n'osa pas répondre. Comment dire à son fils que son mari allait voir une autre femme parce qu'ils se disputaient trop...

    Alexei cessa de rentrer chez lui. Il vint chercher ses affaires un jour, avant de dire à Yuriy que ce n'était pas de sa faute mais qu'il ne voulait pas rester et sans un regard pour son ancienne femme, il quitta la maison. Quelques jours plus tard, Anna trouva un boulot de femme de ménage dans le quartier voisin, pour une femme qui avait une grande maison que la neige détruisait peu à peu... Elle cessa ainsi d'enseigner et Yuriy se retrouva à passer de longues heures seul chez lui, à s'ennuyer. Depuis le départ de son père, sa mère avait remarqué que les sourires du gamins étaient moins grands, moins lumineux. Mais que pouvait-elle y faire? Anna ne pouvait pas remplacer Alexei aux yeux de son enfant. Alors elle le laissa se renfermer un peu sur lui-même...

    Et c'est ainsi que Yuriy découvrit son pouvoir. Enfin, une partie de ses pouvoirs. Il aimait bien s'asseoir sur le rebord de la fenêtre de sa chambre, même si sa mère le disputait toujours lorsqu'elle le voyait faire ça, et regarder les gens passer. Un jour où il était en train de faire ça et qu'il neigeait, l'enfant remarqua les gens avec leurs parapluies en métal, ceux contre l'acidité. Il était un brin protégé par le rebord du toit au dessus de lui. Observant les gens en-dessous de lui, les enfants qui regardaient la neige de la fenêtre de la maison d'en face, il se dit que c'était triste que les gens soient condamnés à vivre sous cette neige acide. Alors, Yuriy regarda le ciel, les nuages qui déversaient leur neige dangereuse et il souhaita de tout son cœur que cela se calme, que la neige devienne comme avant, que les gamins d'en face puissent jouer avec elle, que les gens puissent poser leurs lourds parapluies... Quelques instants plus tard, la neige acide stoppa mais ça ne l'empêcha pas de continuer à souhaiter quelques flocons purs.


Dernière édition par Yuriy Lesskov le Ven 6 Mar - 17:03, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://year-season.superforum.fr
Yuriy Lesskov
| * April |
avatar

Nombre de messages : 25
Rôle : Elu~
Pensée du jour : Je veux juste voir demain.

• Carte d'identité
• L'amélioration de la planète: • Pour
• Age: Dix-sept ans.
• Espace perso:
MessageSujet: Re: Yuriy Lesskov |Terminé|   Ven 6 Mar - 14:48

    Par on ne sait quel miracle, la demande futile de cet enfant solitaire fut exaucée. Ainsi, les gens posèrent leurs parapluies pour tendre leurs mains vers cette neige pure, si rare, qui commençait à tombr. Et, alors qu'ils continuaient leur chemin, intrigués, les deux enfants de la maison d'en face sortir faire un bonhomme de neige, en riant. Et personne ne remarqua l'enfant de neuf ans et demi, qui balançait ses jambes dans le vide, assit sur le rebord de sa fenêtre, avec le sourire le plus brillant jamais vu dans ce quartier abimé... Le petit prince de la neige. Yuriy ne parla jamais à personne de ce qu'il avait fait ce jour-là. Pourquoi? Hum, il n'avait pas vraiment de raison valable... C'était juste... Qu'il se disait qu'il valait mieux garder ça pour lui. C'était son secret. Et lui-même n'en connaissait encore qu'une partie.

    Quelques mois plus tard, lorsqu'il eu dix ans, sa mère l'autorisa à sortir de la maison pour se promener dans le quartier, après maintes recommandations. Alors l'enfant se mit à explorer cet endroit où il vivait mais dont il ne connaissait rien... Toujours souriant et gentil, il évitait cependant de parler aux gens, par timidité... Et puis, il la rencontra. Sa demi-sœur... Il trouva la maison de son père par hasard, sans le vouloir. Peut-être qu'il s'était un peu trop éloigné de chez lui. Mais quelle importance? Il ne pu s'empêcher de s'arrêter net en voyant son père qui tenait par la main une fillette aux cheveux blonds qui avait de grands yeux bleus, exactement comme les siens. Son père le remarqua tout de suite. Il y eu un silence. Yuriy s'excusa et voulu faire demi-tour mais l'homme l'attrapa par le bras, sans violence mais en le retenant fermement. Yuriy se retourna tandis que son père le lâchait. Ce dernier lui demanda ce qu'il était devenu et le gamin répondit qu'il allait bien mais il avoua que son paternel lui manquait un peu. Alexei était un peu bourru et un peu maladroit avec les sentiments, ce qui ne l'empêcha pas d'ébouriffer les cheveux de son fils en lui présentant sa petite sœur. Selena. Une gamine de six ans dont le sourire égalait celui de son grand-frère. Sans compter que c'était une véritable petite pipelette... Elle lâcha la main de son père pour se jeter dans les bras de son grand-frère, manquant de le faire tomber en lui disant qu'elle avait beauuuucoup entendu parler de lui.

    Même si Yuriy n'était pas extrêmement intelligent, il calcula que son père avait quitté sa mère environ deux ans auparavant... Pas sept ou huit. Cependant, il décida d'occulter ce détail, il ne voulait même pas y penser. Son père acceptait de nouveau son existence et il avait une petite sœur adorable. Alexei l'invita même chez lui, à voir sa nouvelle maison et à rencontrer sa belle mère. Hésitant un peu, le gamin fini par accepter et suivi son père jusqu'à chez lui. Ce n'était guère plus grand que là où il habitait mais ça semblait un peu moins... Vieux? A l'intérieur, une jeune femme aux cheveux blonds faisait la cuisine. Elle salua Yuriy avec la plus grande gentillesse et lui proposa même une tasse de chocolat chaud. Croyez-moi ou non, mais l'enfant, qui n'en avait bu que peu dans sa vie, n'en goûta jamais de meilleur. Avec ses gens qui étaient si gentils, si amicaux, il songea, un instant, que sa mère était nulle à côté. Quelle pensée horrible... Il s'en rendit vite compte et continua à boire son chocolat chaud en souriant, mais un peu moins. Intérieurement, il s'en voulait d'avoir osé penser une telle horreur... Après quelques heures passées avec son père, sa sœur et sa belle-mère, il décida de rentrer chez lui, parce que sa mère devait s'inquiéter. Son père lui expliqua qu'il serait toujours le bienvenu et l'enfant rentra.

    Sa mère lui colla une gifle. En pleurant. Elle lui demanda où il était passé. Il était tard, la nuit était presque tombée. Est-ce qu'il savait à quel point elle l'avait inquiété?! Yuriy ne comprit pas... Il ne se rendit pas compte de la colère et de la peine maternelle. Pour la première fois de sa vie, il fit même pire, il lui répondit. Il se mit à crier, en retenant ses larmes, il lui lança la pire chose qu'il pouvait lui dire... Qu'il s'était mieux senti durant les quelques heures qu'il avait passé chez son père que tout le reste de son existence passé dans cette stupide et vieille maison. Elle lui ordonna de partir s'il n'était pas heureux. Il est mauvais d'agir sous le coup de la colère mais pourtant, c'est ce que manqua de faire le gamin. Cependant, il se retint et monta s'enfermer dans sa chambre en claquant la porte. Adossé à sa fenêtre, il passa sa soirée à observer les gens qui défilaient dans la rue, ses yeux bleutés brillants avec l'incompréhension et l'énervement.

    Le lendemain matin, l'histoire était rangée dans un coin de l'esprit de l'enfant et ni lui ni sa mère n'en reparlèrent. Mais ils se mirent à s'éloigner un peu l'un de l'autre, doucement. Pour tenter d'occuper son fils et de l'empêcher de retourner voir son ex-mari, Anna récupéra de nouveaux manuels d'anglais, tentant de faire apprendre à son fils cette langue dont il n'avait que faire. Souvent, dès que sa mère partait à son travail, il fuyait pour aller voir sa petite soeur avec laquelle il jouait durant des heures. Et qu'importe si cette petite fille pouvait avoir été la cause de la séparation de ses parents, il l'aimait plus que tout au monde. Les années défilèrent, lentement mais sûrement, sans que Yuriy se serve trop de son don de contrôle de la neige. Sauf pour de rares occasions, quand sa sœur voulait jouer dehors et encore, elle ne devina que très tard son don et il lui fit promettre de garder le secret. Pour le second, il n'eut pas autant de chance...

    Yuriy venait d'avoir treize ans, l'âge où les gamins deviennent des adolescents. L'âge où il devient plus simple de se fâcher avec les gens. C'était une journée comme les autres, où il faisait un peu plus chaud que d'habitude et où la neige était devenue de grandes flaques d'eaux sur le sol. Yuriy regardait sa petite sœur faire de la corde à sauter, un cadeau qu'elle avait eu pour son anniversaire, lorsqu'un gamin, qu'il connaissait de vue, se pointa avec ses potes. Ce môme n'avait pas d'argent et il passait son temps à voler des trucs aux autres gamins, guère plus riches que lui... Ce jour-là, il voulait une corde à sauter, rien de plus simple, y'avait une gamine juste devant lui qui en avait une. Lesskov n'avait jamais été bien courageux, toujours à se cacher derrière sa mère ou son père. Il n'avait jamais été bien fort non plus. Cependant, qu'on veuille s'en prendre à sa sœur... C'était impardonnable. Selena alla se réfugier derrière son grand-frère, comme s'il était une sorte de bouclier et là, Yuriy ne su pas quoi faire. Il ne savait pas se battre... Alors que l'autre gosse marchait vers eux, ses potes le regardant faire de loin, le déclic lui vint. Comme un réflexe. Quelque chose qu'on ne contrôle pas. La main de Yuriy se tendit devant lui et ses yeux se mirent à briller légèrement, étonnant tous les gens qui assistaient à la scène. Et toute l'eau présente sur le sol se changea en glace, faisant glisser l'autre idiot de voleur qui s'étala la tête la première sur le sol.

    Alors que le bandit se redressait, ses potes se mirent à hurler, à dire que Yuriy n'était qu'un monstre, quelqu'un de bizarre qui devait être maudit ou quelque chose comme ça... Alexei, qui était arrivé au milieu de la scène, restait figé par la situation. Depuis quand est-ce que son fils savait faire des trucs pareils? Les cheveux de l'adolescent passèrent alors doucement de noirs à bleus, vers le haut tout du moins et il laissa retomber son bras le long de son corps, la respiration beaucoup trop rapide avant de tomber à genoux sur le sol gelé. Son père l'attrapa par le bras pour l'aider à se relever et il l'entraîna jusqu'à sa maison, Selena les suivant de près. Une fois à l'intérieur, il aida son fils à s'asseoir sur une chaise avant de lui demander comment est-ce qu'il avait fait ça... Yuriy se contenta de répondre qu'il n'en savait rien mais Selena ajouta alors qu'il maîtrisait aussi la neige. C'était pour défendre son aîné mais cela donna plutôt l'effet inverse puisque Alexei était en colère que son premier enfant ne lui en ai jamais parlé.

    Il y eu quelques problèmes. Aussi bien du côté maternel que du paternel. Les parents de Yuriy, et sa belle-mère, eurent du mal à se faire à l'idée de ses pouvoirs. Sans compter que les gens qui chuchotaient qu'ils étaient les parents d'un monstre n'aidait pas. Parce que l'histoire des flaques gelées s'était vite répandue dans le quartier.... Yuriy découvrit ainsi la cruauté, de la part des autres enfants et se mit à moins pouvoir voir sa sœur, parce qu'il n'osait plus trop sortir pour aller la voir. Cependant, Selena fut la seule personne à se montrer vraiment... Bien, pour le coup. Puisqu'elle se mit elle-même à aller rendre visite à son frère. Pour elle, il faisait tomber la neige la plus pure et la plus belle qu'il pouvait créer. Mais ça n'empêchait pas l'adolescent de se sentir un peu seul, principalement lorsque sa mère, qui se voulait toujours aussi gentille avec lui, refusait de le prendre dans ses bras ou autre, mettant ça sur le compte de son âge. Elle qui lui avait toujours dit qu'il fallait croire aux miracles... Alors, Yuriy se mit à croire qu'un jour il serait accepté et non pas rejeté. Comme il ne sortait plus beaucoup, il continua à étudier l'anglais, qu'il fini par parler sans trop de mal à l'âge de quinze ans. Au niveau de l'écriture c'est pas encore ça par contre...

    Lesskov ne se servait que très peu de ses pouvoirs, s'amusant juste à faire tomber la neige pour sa sœur ou bien à geler un peu d'eau de temps en temps, histoire de garder la forme. Par contre, ses cheveux ne voulurent jamais redevenir noir. Mais bon, ça ce n'était pas si grave. Même si les gens disaient qu'il devait être un démon ou quelque chose comme ça. A force, il apprit à rester enfermer dans son monde, à juste sourire et à demeurer tout seul...
    Et puis, le dernier malheur de la liste le frappa. Sa mère tomba malade. Une de ces maladies longues dont on met du temps à se rendre compte... Au début, elle se sentait juste fatiguée et Yuriy se mit à l'aider avec la cuisine ou bien le ménage, sans plus. Jusqu'au jour où elle alla voir le médecin du quartier qui lui annonça qu'elle avait... Une de ces nouvelles maladies, qui n'existait que depuis les problèmes de la Terre, un truc impossible à soigner, qui ne portait même pas de nom. Au lieu de le dire à son fils, qui avait quinze ans et qui aurait pu comprendre la situation, elle l'envoya vivre chez son père disant qu'elle avait besoin de repos. Le paternel n'était pas sûr de vouloir récupérer ce môme à si mauvaise réputation chez lui mais d'un autre côté... Il devait bien ça à Anna. Ainsi, il récupéra Yuriy, le laissant partager la chambre de Selena. Dans le même laps de temps, sa première femme disparue. Alexei n'a jamais vraiment su où est-ce qu'elle était partie mais il suppose qu'elle ne voulait pas mourir près de son fils. Yuriy était déjà bien assez malmené par la vie comme ça.

    Le futur-élu voulu savoir ce qui était arrivé mais à force de ne pas avoir de réponses, il abandonna. Après tout, pourquoi se battre contre la fatalité? Un an passa, une année sans qu'il utilise beaucoup ses pouvoirs. Enfin, officiellement, parce qu'il s'est tout de même un peu entraîné. Il a apprit un peu les mathématiques avec sa belle-mère mais sans plus. De toute manière, il n'était pas très doué pour apprendre. Et pourtant il avait réussi à maîtriser l'anglais, en six ou sept ans certes, et pas encore parfaitement... Un jour, un homme vint le voir. Oui, vous avez bien lu, le voir lui, le gamin de seize ans avec des cheveux bleus qui faisait peur à pas mal de gens alors qu'il n'avait rien contre personne. C'était un homme avec des cheveux blonds et qui affichait un grand sourire. Étant assez naïf, Yuriy répondit de la même manière, ce qui ne fut pas le cas de son père qui demanda à cet homme ce qu'il faisait ici. Une fois tous assit dans la petite cuisine, avec en plus deux hommes de mains qui accompagnaient l'inconnu, l'homme se mit à expliquer. Les élus... De jeunes gens qui possédaient tous de grands pouvoir. Et selon ses sources, Yuriy pourrait en être un membre. Le gamin allait devenir un héros? Ses grands yeux bleus étaient écarquillés sous la surprise tandis que son père tentait de parlementer encore un peu, dans un anglais désastreux.

    Dante, c'était le nom de l'homme, était si gentil... Il expliqua à Alexei que son fils aurait tout ce qu'il voudrait en allant avec lui et qu'il aurait une meilleure vie. Le père devait bien avouer que la vie de son fils, jusqu'à présent, n'avait pas vraiment été fantastique. Finalement, avec une longue hésitation, il répondit à l'homme qu'il pouvait emmener son fils avec lui si ça lui chantait. Yuriy afficha le plus grand sourire de son existence en remerciant son père tandis que Dante semblait satisfait de la réponse. Cependant, avant de partir, l'adolescent eu des au revoir déchirants avec sa petite sœur qui ne voulait pas vraiment le laisser partir. Et il ne fut pas très simple de la faire lâcher mais finalement, Yuriy fut prêt à partir. Lorsque Dante lui demanda s'il voulait emporter quelque chose avec lui, l'adolescent hocha négativement la tête, il n'avait quasiment rien à part ses vêtements, qui commençaient à être trop petits pour lui d'ailleurs. En souriant, l'homme lui expliqua qu'il en aurait de nouveau dans le QG des élus... Et c'est ainsi qu'ils partirent, avec les deux gorilles vêtu de noir qui n'avaient pas eu besoin de sévir ce jour-là. En guise de cadeau d'adieu à son pays, Yuriy fit tomber la neige, des flocons blancs et brillants qui était la représentation de ses sentiments... Et ce jour-là, il aurait été difficile de dire si les yeux de Yuriy brillaient à cause de ses pouvoirs ou bien des larmes dans ses yeux.

    Il a rencontré les autres, cette bande d'adolescents ou de jeunes adultes, pour la plupart plus vieux que lui. Tant de gens avec des caractères tous si différent. Il a découvert la modernité, ce qu'il considère presque comme un luxe, en devant un élu. Il a eu de nouveaux vêtements, dont la plupart possèdent des capteurs pour surveiller la température de son corps. Parce que les pouvoirs du gamins lui donnent la capacité de moins ressentir le froid mais que ça ne l'empêche pas de pouvoir faire de l'hypothermie. Après un an passé en vie commune avec les autres, il commence à moins rester dans son coin, à être plus ouvert. Avec July par exemple. Ils se ressemblent un peu, donc ils s'entendent plutôt bien. Mais dans l'ensemble, celui qu'on appelle désormais April n'a pas vraiment de problème avec qui que se soit. Même en évitant un brin March... Ce n'est pas toujours facile pour lui, de se dire qu'il a un don pour sauver l'humanité. Le doute arrive si facilement dans les jeunes esprits... L'adolescent, qui est maintenant âgé de dix-sept ans, refuse cependant de tuer et il préfère éviter les combats en général... De toute manière, comme les autres, il est seulement en voie d'apprentissage de ses pouvoirs. Et puis, il faut aussi prendre en compte l'apparition de leurs ennemis, les Holdens. Vouloir détruire la Terre? C'est bien trop cruel! Hors de question que Yuriy laisse faire ça~!

    - - - - - - - -

    Surnom : Yuriy
    Votre présence sur le forum : 9/10
    Aussi souvent que je peux sauf en période d'examens.
    Quelque chose à améliorer? : On a besoin de rp pour remplir tous ces foras vides *smile*
    Code : Validé~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://year-season.superforum.fr
Shade Kuro
| * September | ~ Admin'
avatar

Nombre de messages : 423
Localisation : Je crois que je me suis encore perdu...
Rôle : Je suis un Elu.
Pensée du jour : J'aimerais revoir ma mère un peu plus souvent.

• Carte d'identité
• L'amélioration de la planète: • Pour
• Age: 18 ans
• Espace perso:
MessageSujet: Re: Yuriy Lesskov |Terminé|   Ven 6 Mar - 17:15

    Très mignon ce petit Yu' <3

    Validé, bien sûr !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://year-season.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Yuriy Lesskov |Terminé|   

Revenir en haut Aller en bas
 
Yuriy Lesskov |Terminé|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
| °• Year's Season •°  :: - Fiches Validées-
Sauter vers: