- Est-ce que ça nous a blessé de voir notre monde comme ça ?
 
AccueilAccueil  Nos Partenaires  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Le forum ferme. Il reste néanmoins ouvert aux membres pour leur permettre de prendre fiches et RP. Merci à tous <3


Partagez | 
 

 Chute & Violon [PV : Sune] - Terminé -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yuriy Lesskov
| * April |
avatar

Nombre de messages : 25
Rôle : Elu~
Pensée du jour : Je veux juste voir demain.

• Carte d'identité
• L'amélioration de la planète: • Pour
• Age: Dix-sept ans.
• Espace perso:
MessageSujet: Chute & Violon [PV : Sune] - Terminé -   Sam 7 Mar - 17:41

    La sonnerie du réveil n’était pas si désagréable que ça… Lorsqu’on pouvait l’éteindre pour retourner dans les bras de Morphée. Ainsi, par un jour dénué de la moindre mission, April tendit sa main vers l’objet bleuté qui hurlait sa mélodie stridente et donna un coup dessus, le faisant taire. Tout en baillant, l’adolescent se remit alors sous ses couvertures, avec un sourire au visage. Il ne se leva que quelques heures plus tard, à dix heures vingt-deux exactement. Se traînant hors de son grand lit, il s’étira avec paresse. Habillé de son pyjama composé d’un short bleu avec des flocons de neige et d’un t-shirt assorti, il alla vers la fenêtre pour regarder quel temps il faisait. Le gamin, tout en se frottant les yeux d’une main pour se réveiller un peu, soupira en se rendant compte qu’il pleuvait. Comme la plupart du temps en un sens. Sa chambre était assez simple. Tout y était bleu, cyan et bleu ciel avec des nuages peints sur le plafond et des flocons et bonshommes de neige décoraient les murs. Il y avait même un ours en peluche blanc sur son bureau, à côté d’une pile de cahiers en vrac. Ça lui rappelait qu’il avait des devoirs à faire… Tch, Dante était vraiment gentil mais vouloir faire rattraper à Yuriy ses années de retard scolaire ne plaisait guère à l’adolescent. Souvent, il allait demander de l’aide à July pour faire son boulot de toute façon, parce qu’il n’y comprenait pas grand-chose. Mais là n’était pas le sujet de la journée. Non, ce qui était important c’était… Le petit-déjeuner !

    Repas le plus important de la journée, il était hors de question pour le Russe de le louper. Sans compter qu’il commençait à avoir un peu faim. Ça c’est parce qu’il était un adolescent en pleine croissance. Enfin, il était quand même l’un des plus petits élus, mais bon. Ça allait bien s’arranger avec le temps. Après avoir passé une main dans ses cheveux bleus ébouriffés, l’adolescent alla chercher des vêtements dans son armoire, qui était, étrangement, plutôt bien rangée. Peut-être parce que Yuriy en avait marre que tous ses fringues lui tombent dessus chaque matin ? Comme il s’était douché la veille, juste avant d’aller dormir, il songea qu’il pouvait bien s’habiller maintenant et se laver plus tard. L’adolescent enfila rapidement un boxer bleu, un short noir et un sweet bleu et blanc ainsi qu’une paire de chaussettes blanches, parce que le parquet blanc de sa chambre était un brin frisquet. Il se coiffa, enfin tout autant qu’il pu avec sa masse capillaire rebelle, avant d’enfiler son bandeau et de se regarder dans le miroir de la pièce. Parfait. Le moment était enfin venu de descendre déjeuner. Un grand sourire aux lèvres, le Russe sorti de sa chambre, en fermant la porte derrière lui, avant de se mettre à marcher dans les couloirs.

    Alors qu’il avançait, ses chaussettes glissants un brin sur le sol, il capta un étrange son qui ne lui était pas inconnu. Sachant d’où ça venait, il s’arrêta devant une des chambres tandis que son sourire se faisait un peu plus grand. C’était Sune qui jouait du violon. Yuriy avait beau ne strictement rien connaître à la musique, il ne pouvait s’empêcher de trouver qu’elle jouait bien. La première fois qu’il l’avait entendu remontait à quelques mois. Le gamin, par timidité, n’avait jamais osé rentrer dans la pièce ou même lui parler de son violon mais dès qu’il avait la chance de l’entendre jouer, il stoppait devant sa porte pour l’écouter. Et il repartait vite dès que l’autre élue finissait son morceau avant qu’elle ne calcule sa présence. Après tout, il n’était pas sûr de savoir quoi lui dire si jamais elle ouvrait brusquement la porte. Se disant que le petit déjeuner pouvait bien attendre cinq minutes, le jeune garçon s’adossa contre la porte, tout en fermant les yeux pour mieux profiter de la musique.

    Cependant, Yuriy aurait du faire un peu plus attention à ce qu’il faisait parce que la porte n’était point fermé à clefs. Son bras bougea un peu, pour qu’il se cale de manière plus confortable, frôlant la poignée de la porte au passage. Porte qui s’ouvrit bien sûr, sinon ça n’aurait pas été amusant. Les yeux bleutés de l’adolescent s’ouvrirent brusquement, en même temps que la porte, et il se sentit partir en arrière. C’est ainsi qu’il se retrouva étalé de tout son long, sur le dos, sur le sol de la chambre de June. Comme entrée, il était difficile de faire mieux.

      « Aieuh… »


    Marmonna le gamin tout en se redressant pour être assit avant de se tourner vers sa camarade, tout en se massant la nuque. C’est qu’il avait manqué de se faire mal quand même. Se rendant compte qu’il venait d’entrer dans la chambre de sa camarade sans lui avoir demandé son explication, il leva ses grands yeux bleutés vers elle avant d’afficher un timide sourire d’excuse.

      « B’jour, Sune… J’suis désolé, vraiment, je voulais pas te déranger… Mais j’ai entendu la musique et comme c’était joli, j’ai voulu écouter… »


    L’adolescent parlait de son anglais un peu imparfait et il avait toujours son accent russe. Cependant, il s’exprimait de manière simple et était parfaitement compréhensif. Un air gêné au visage, sans perdre son sourire un peu enfantin, il attendit une réaction de la part de l’adolescente, en espérant qu’elle ne lui en veuille pas trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://year-season.superforum.fr
Sune Starless
| * June | Admin ~ ♥
avatar

Nombre de messages : 121
Rôle : Elue.
Pensée du jour : Avancer et tant qu'à faire ne pas regarder en arrière.

• Carte d'identité
• L'amélioration de la planète: • Pour
• Age: 16 ans.
• Espace perso:

MessageSujet: Re: Chute & Violon [PV : Sune] - Terminé -   Sam 7 Mar - 18:56

    Lorsque la jeune fille ouvrit difficilement les yeux en ce matin sans mission, Sune ne pu réprimer une expression horrifiée en voyant les chiffres affichés sur l’écran de son réveil. Tss… Comment pouvait-elle se réveiller à une heure pareille ? C’est vrai quoi ! Aujourd’hui pas de missions alors autant se rendormir. Elle enfonça sa tête dans son oreiller et s’enfouit dans ses couvertures tout en se rendormant presque immédiatement. Ce n’était pas très bon pour son sommeil de se réveiller tout le temps comme ça. La blondinette s’était réveillée six fois cette nuit, elle avait enchainé les cauchemars toute la nuit alors que cela ne lui arrivait que très rarement en temps normal. Elle se réveilla quelques heures plus tard. Encore une fois après un rêve quelque peu troublant. Ce n’était pas tous les jours qu’elle se transformait en éléphant. Mais au moment où Sune pensa à son rêve, elle l’avait tout de suite oublié. La chambre de Sune était décoré d’une étrange manière, les motifs étaient abstraits, mais ça rendait la chambre chaleureuse quand on la voyait. Elle se leva et lança un regard par la fenêtre. Il pleuvait. Elle n’aimait pas ça, la pluie, mais ça en devenait une habitude à présent alors elle retint un soupir et regarda le cadrant de son réveil en forme de vache. Dix heures. Elle fera mieux une prochaine fois… Donc à moitié réveillée, elle se dirigea vers la cuisine pour se faire un bol de céréales. Elle mangea assez lentement car la plupart du temps, les céréales retombaient dans le bol de lait. Finalement elle abandonna, pris un verre de jus d’orange et s’étira avant de se diriger vers la salle de bain, libre. Evidemment.

    Sune en profita pour se réveiller totalement sous l’eau froide mais ne s’éternisa pas sous le jet. Car après tout les élus sauvaient la planète, donc pas besoin de gaspiller l’eau plus qu’elle ne l’était déjà. Enfin, elle resta tout de même vingt bonnes minutes sous l’eau, donc évitons d’écouter les recommandations de Sune qu’elle n’écoute même pas elle même. Ensuite elle opta pour une petite jupe noire ainsi qu’un débardeur blanc. Elle attacha ses cheveux en queue de cheval et sortie de la salle de bain tout en écoutant le silence obscur des couloirs. Il était étrange qu’elle ne voit personne dans les couloirs le matin ou d’entendre des voix dans les alentours. Enfin, c’était rare qu’elle n’ait pas de missions non plus. Elle passa devant les chambres avoisinantes la sienne et rentra à nouveau dans sa pièce. Ah ! Ca faisait du bien. Elle lança un regard à son bureau très bien rangé. Tous les livres étaient rangés dans des tiroirs et ses devoirs étaient bouclés depuis un bout de temps. Elle regarda son lit et rit en voyant l’état dans lequel il était – c’est fou ce qu’elle bougeait la nuit tout-de-même ! Elle le refit du mieux qu’elle pu, puis sourit en voyant son violon, posé sur une étagère. Elle s’approcha de lui tout en le prenant doucement dans ses bras avant de retourner sur son lit.

    Pendant un long moment elle l’entretenu et comme à son habitude elle voulu le ranger dans son étui, car après tout elle avait du mal à en rejouer parfois. Ca lui rappelait sa mère et la douleur qu’elle avait eu de s’en séparer. Finalement elle hésita quelques minutes et décida de se laisser aller à la musique. Elle la guidera dans ses soupçons. Alors elle posa l’instrument sur son épaule, et commença à jouer doucement. Tout d’abord elle se laissa entrainer par une petite musique toute simple, un peu entrainante mais sans plus. Et enfin, lorsqu’elle fût dans le bain, elle se mit à jouer plus doucement des notes compliquées, des morceaux si difficiles à refaire si on les entendaient. Elle s’amusait et oubliait tout ce qui la tracassait.

    Elle ne savait pas qu’à cet instant précis un jeune garçon s’était glissé juste derrière la porte qu’elle avait oublié de fermer. Mais, concentrée sur les mouvements de bras qu’elle effectuait, la jeune fille n’y fit pas très attention.

    Finalement un grand bruit la fît sursauter et elle leva son regard instinctivement vers la porte d’entrée de sa chambre. Un garçon était étalé de tout son long sur le sol de la pièce. Elle écarquilla les yeux, un peu surprise et posa l’instrument à ses côtés en reconnaissant April. Un garçon qui avait tendance à rester avec July la plupart du temps. Elle s’approcha de lui rapidement et s’accroupit près de lui tout en passant ses deux mains sur ses habits pour les défroisser un peu partout.

    - Oh mon dieu Yuriy! Tu n’es pas blessé ? Tu as mal quelque part ?

    Inquiète, elle regarda le jeune garçon attendant une réponse de celui-ci. Elle remarqua qu’il avait plus peur de sa réaction que de son mal-être. Elle se détendit et le lâcha lentement.

    - Salut Yuriy. Mais frappe la prochaine fois c’est d’accord ? Ne me refais plus peur comme ça !

_________________
Do you do you do you youu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuriy Lesskov
| * April |
avatar

Nombre de messages : 25
Rôle : Elu~
Pensée du jour : Je veux juste voir demain.

• Carte d'identité
• L'amélioration de la planète: • Pour
• Age: Dix-sept ans.
• Espace perso:
MessageSujet: Re: Chute & Violon [PV : Sune] - Terminé -   Sam 7 Mar - 19:29

    Le choc avait été rude mais pas trop violent non plus. Le Russe n’avait pas spécialement mal quelque part, quoique son dos s’était déjà mieux porté et il risquait d’avoir une grande marque rouge plus tard. Il s’était également cogné la tête mais la douleur commençait déjà à s’estomper à cet endroit. Par contre, le gamin avait visiblement eu tort de s’inquiéter sur la réaction de Sune. En effet, la demoiselle ne semblait pas le moins du monde en colère contre lui. Par contre, l’inquiétude pouvait se voir dans ses yeux et l’adolescent se sentit un peu coupable de lui avoir fait peur comme ça. Mais en un sens, ça lui faisait également étrange… Que quelqu’un s’inquiète pour lui de cette manière. Oh, sa famille avait une certaine tendance à être pareille mais au sein des élus, les autres ne faisaient pas trop attention à lui. Bon, il faut dire aussi qu’il avait tendance à rester dans son coin la plupart du temps, donc c’était logique. Tout en continuant de sourire, il hocha négativement la tête, pour dire qu’il allait bien. Même si son dos lui faisait un peu mal, il n’allait certainement pas inquiéter encore plus sa camarade. Ça allait bien finir par passer de toute façon.

      « J’vais bien ! J’ai juste eu un peu peur. »


    Pour quelqu’un qui venait de faire une magnifique chute en arrière, c’était normal ça. Il attendit que June le lâche avant de se redresser lentement, tout en plissant un peu les yeux. Pas qu’il avait spécialement mal, mais se remettre debout après une chute n’était jamais vraiment agréable. Une fois qu’il fut de nouveau sur ses deux pieds, il observa ses jambes, histoire de voir s’il était entier et remarqua un bleu qui commençait à se former sur sa cuisse droite. Si jamais il n’avait pas été en short, il n’aurait certainement pas eu de marque. Mais bon, on n’allait pas lui reprocher sa manière de s’habiller à ce moment là. Il tendit une main à la jeune fille, histoire de l’aider à se relever aussi, même si elle allait bien. C’est qu’il savait être un véritable petit gentleman quand il voulait, ce garçon.

      « Promis ! Je ferais plus attention à l’avenir. »


    De toute manière, il était un peu maladroit de nature, alors ce genre de situation lui arrivait de temps à autres. Mais c’était souvent plus amusant que grave. D’ailleurs, à part une fois, il ne s’était jamais vraiment fait mal depuis qu’il était au sein des élus. Bon, il y avait eu cette chute dans l’escalier où il s’était foulé la cheville droite, mais sans plus. D’ailleurs, ça lui rappelait que le médecin lui avait dit de faire attention à ne pas retomber. Bah, il ne s’était pas fait mal à cette endroit, donc ça n’avait aucune importance. L’adolescent posa alors son regard vers le violon et fit un pas vers ce dernier, sans oser trop s’en approcher non plus. Après tout, Sune semblait y tenir plus que tout et il n’avait pas envie de la déranger. Tournant son regard bleuté vers celui de la jeune fille, il afficha un grand sourire avant de parler de nouveau.

      « C’est un bel instrument… J’en avais jamais vu en vrai, mais je sais ce que je sais… Je crois que j’ai vu ça dans un livre en anglais ! Tu en joues super bien ! »


    Il parlait plus vite qu’avant, de manière plus franche. Yuriy avait beau être quelqu’un d’assez timide, une fois qu’il avait envie de parler de quelque chose, il le faisait. Même s’il pensait assez vite qu’il dérangeait ou bien qu’il aurait mieux fait de se taire. C’est d’ailleurs ce qui arriva à ce moment là. Le Russe afficha un air un peu gêné tout en affichant de nouveau un sourire d’excuse en passant en une main sur sa nuque, geste qu’il utilisait pour manifester sa gêne. Lui et June ne se connaissaient presque pas, alors engager la conversation aussi facilement était un peu étrange. Même si Dante disait souvent que les Elus étaient une sorte de grande famille, s’entendre avec tous n’était pas si facile que ça. November et December semblaient toujours à part par exemple. Yuriy, pour sa part, avait beau être gentil et adorable, bien que maladroit et un timide, il ne fréquentait pas non plus beaucoup les autres. Sauf le timide July, qui lui ressemblait un peu, même s’il était bien plus calme.

      « Enfin… Je suis vraiment désolé d’être tombé dans ta chambre… Je suis un peu trop curieux parfois. »


    Ça, c’était bien vrai. Le Russe était fasciné par presque tout au QG. Après avoir passé seize années à vivre dans la pauvreté, ou quelque chose s'en approchant, habiter dans un endroit pareil était… Un choc culturel assez important. Oh, il ne s’en plaignait pas. Ça lui faisait même plaisir d’être ici et de pouvoir avoir la chance de goûter à ce qu’il nommait ‘le luxe’ Cependant, même après un an à vivre avec les autres, il ne semblait toujours pas s’être totalement habitué à l’endroit et continuait régulièrement à regarder la télévision, ou tout ce qui était moderne ou inconnu, avec une lueur d'admiration dans le regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://year-season.superforum.fr
Sune Starless
| * June | Admin ~ ♥
avatar

Nombre de messages : 121
Rôle : Elue.
Pensée du jour : Avancer et tant qu'à faire ne pas regarder en arrière.

• Carte d'identité
• L'amélioration de la planète: • Pour
• Age: 16 ans.
• Espace perso:

MessageSujet: Re: Chute & Violon [PV : Sune] - Terminé -   Sam 7 Mar - 20:07

    Sune observa pendant un moment le garçon tout en attendant une réponse de celui-ci. Elle pu remarquer que le garçon ne changeait pas ses habitudes vestimentaires. Toujours les mêmes couleurs. Sune trouvait ça très spécial. C’était son style et sa personnalité. Mais elle avait toujours été intriguée, en fait, par la couleur de ses cheveux. Elle était bleue, et c’était beau le bleu. Elle aurait bien aimait avoir une couleur de cheveux comme ça. Le blond c’était banal alors que la sienne sortait de l’ordinaire. Sune détourna les yeux, pour ne pas le fixer trop longtemps et rit d’elle intérieurement. Elle et sa curiosité… Indissociables.

    Sune, après la réponse de son ainée, lui sourit franchement. Contente qu’il aille bien. Même s’il semblait quand même un peu troublé, sans doute la peur comme l’avait-il annonçait un peu plus tôt. Finalement le garçon se releva et observa ses jambes. Elle regarda dans la même direction que ses yeux et perdit son sourire. Il s’était fait un bleu parce qu’elle n’avait pas fermé sa porte. Un peu embêté- elle savait que le garçon ne l’accuserait pas, mais elle culpabilisait un peu tout de même. Elle prit de bonne grâce la main que lui tendait le gamin et se releva tout en époussetant sa jupe, plus par reflexe que pour enlever la poussière. Sa chambre était propre, pas de poussière ou alors au dessus de l’armoire surement. La blondinette approuva d’un signe de tête.

    - Je l’espère. Tu t’es foulée la cheville il y a peu de temps n’est-ce pas ? Il manquerait plus que tu te casses autre chose !


    Dit-elle toujours un peu inquiète. Mais finalement elle se détendit. Elle ne connaissait pas très bien le garçon, mais savait qu’il était plutôt réservé et de plus July en parlait quelque fois… June lança un regard à son violon et rit légèrement. Plus par gène qu’autre chose. Quelques rougeurs étaient même apparues sur ses joues. Elle lui sourit franchement, se demandant s’il était conscient de toute cette gentillesse qui émanait de lui lorsqu’il parlait. Les élus étaient, certes gentils, mais lui c’était tout naturel. Elle fût surprise du soudain gène du garçon mais ne s’en formalisa pas, elle rit doucement. Elle comprenait que le garçon aille du mal à retenir certaines phrases alors qu’il ne la connaissait pas. Pourtant Sune, même si elle ne lui parlait pas beaucoup, le considérait comme tous les autres, comme quelqu’un de proche tout simplement. Elle trouvait tout naturel de lui parler, même si c’était une des premières fois. La jeune fille s’approcha de son lit attrapa délicatement le violon de ses longs doigts fins et se rapprocha de son camarade.

    - Tiens porte le. Attention il est un peu lourd. C’est un ancien instrument quand même, il appartenait à ma mère.

    La jeune fille se demanda en cet instant si le garçon faisait parti du groupe qui écoutait derrière sa porte parfois. Elle y pensa un instant puis sourit doucement et hocha négativement la tête en lui souriant de nouveau.

    - Moi je trouve que c’est bien que tu sois tombé dans ma chambre… Pas que je suis heureuse de voir souffrir les gens hein !

    Rit-elle soudainement, tout en trouvant l’accent du jeune Russe attendrissant. Il parlait très bien l’anglais quand même. Elle aimait bien écouter les différents accents des élus. C’était toujours intéressant de deviner d’où ils venaient. Pourtant Yuriy, elle n’avait jamais trouvé. Enfin si, quand elle avait entendu son nom et que July lui ai dit évidemment.

    - Mais on ne s’est jamais vraiment parlé, je commençais à me dire que tu me détestais !

    Elle s’arrêta un instant. C’est vrai que c’était un des seuls à ne lui avoir que rarement parlé. Elle avait eu peur pendant un moment qu’il l’a déteste. Après tout elle aimait bien le comportement de l’élu. Vif, intéressant, joueur, timide. Il était adorable. Et avoir un caractère pareil a dix-sept ans, June trouvait ça stupéfiant.

    - Il n’y aucun mal à être curieux, je le suis moi-même tu sais.

    C’est vrai qu’elle avait du mal à retenir ses questions envers ses ainés. Toujours en proie a des interrogations mentales, Sune posait sans cesse des questions toutes plus bêtes les unes que les autres. Intéressée par tout, le monde la fascinait. Alors pour elle la curiosité n’était pas un défaut. Si personne n’était curieux, personne ne chercherait à comprendre comme se passe les choses de la vie. La curiosité du garçon devait être un peu différente de la sienne. Mais découvrir de nouvelles choses est fascinant. On a toujours l’impression d’apprendre de nouvelles choses. C’est une satisfaction pour soi-même.

_________________
Do you do you do you youu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuriy Lesskov
| * April |
avatar

Nombre de messages : 25
Rôle : Elu~
Pensée du jour : Je veux juste voir demain.

• Carte d'identité
• L'amélioration de la planète: • Pour
• Age: Dix-sept ans.
• Espace perso:
MessageSujet: Re: Chute & Violon [PV : Sune] - Terminé -   Sam 7 Mar - 20:40

    Yuriy fut un peu surprit. Qu’elle se souvienne de sa cheville. Remarquez, il était tombé devant tous les élus ou presque. C’était à l’heure du déjeuner, il était en retard et en dévalant l’escalier, juste avant d’entrer dans la pièce, il a loupé quelques marches. July, qui était avec lui, marchant plus calmement, s’était chargé de l’emmener se faire soigner mais le Russe n’aurait jamais pensé que les autres se souviendraient de cet événement. Après tout, ce n’était pas si important que ça. A croire qu’il avait un peu sous-estimé le lien entre les élus. La réponse de l’adolescent fut un simple sourire, reconnaissant avant de baisser ses yeux vers sa cheville et de bouger un peu le pied pour prouver qu’il allait bien.

      « T’inquiètes, j’vais bien. Pour preuve, j’ai même pas mal ! »


    Il reposa son pied au sol avant de poser ses yeux sur le visage de sa cadette. Elle rougissait un peu. Par gêne peut-être ? Qui sait… En tout cas, lorsqu’elle afficha un sourire, celui du Russe en profita pour s’agrandir un peu. Il aimait bien voir les gens sourire, ça lui faisait plaisir. Un naïf gamin optimiste, voilà ce qu’il était. Mais, dans ce monde pourri, il fallait bien un peu d’espoir, non ? L’adolescent aux cheveux bleus se mit à rire en même temps que sa camarade, se demandant vaguement pourquoi est-ce qu’ils ne s’étaient presque jamais parlés avant. Cependant, cette pensée se rangea dans un coin de l’esprit du manieur de glace en voyant June lui tendre son violon. C’était plutôt inattendu comme réaction ça. Ses yeux s’écarquillèrent légèrement et il hésita. Après tout, ce n’était pas dans ses habitudes de toucher aux affaires des autres. D’un autre côté, là, on lui proposait, alors ce n’était pas comme s’il touchait le violon sans autorisation. D’une manière assez maladroite, il prit le violon dans ses bras, ne sachant pas trop comment le tenir. Mais en tout cas, l’instrument était vraiment magnifique. C’était dommage que sa famille n’en possède pas. Selena adorerait certainement les mélodies de Sune… Il afficha un sourire un brin mélancolique en pensant à sa petite sœur avant de regarder l’autre élue.

      « Ancien ou pas, c’est un magnifique objet. Comment est-ce que tu en joues ? »


    La question lui était venue comme ça, sans raison, juste par curiosité. Oh, Yuriy ne voulait pas spécialement apprendre à jouer de l’instrument, mais voir comment on faisait l’intéressait grandement. Le jeune Russe écouta l’adolescente rire et afficha de nouveau un sourire brillant et empli de joie. Elle avait un rire cristallin, agréable à entendre. Et puis, ça faisait du bien de voir des gens heureux ici… Ca rendait ce grand bâtiment un peu plus vivant. Cependant, l’expression de joie s’effaça aussi vite qu’elle était apparue lorsque la manieuse du temps avoua qu’elle avait pensé qu’il ne l’appréciait pas. Oh, April n’aimait pas tout le monde, il fallait bien l’avouer. Mais, au sein des élus, chaque personne lui semblait importante et il souhaitait bien s’entendre avec tous ses camarades. Après tout, c’était important de se sentir comme un groupe, une famille. Les liens du cœur rendent plus forts, disait autrefois la mère du Russe.

      « J’aime bien tout le monde ici ! Je suis désolé que tu es pensé ça… C’est juste que… Je ne sais pas comment dire…»


    C’était là qu’on voyait que son anglais était tout de même un brin limité pour les longues explications. Et puis, Yuriy était un gamin pas toujours très malin, alors il était normal qu’il est un peu du mal à mettre des mots sur ce qu’il ressentait parfois. Pourtant, ça ne l’empêcha pas d’essayer, d’une manière simple, tout en affichant un air, pour une fois, sérieux.

      « C’est étrange. D’être ici… Dans tout ce luxe. Et avec des gens que je ne connais pas. La Russie était très différente… Et puis… Je suis… Timide, pas très malin, un peu maladroit avec les mots. Mais je t’aime bien, vraiment.»


    L’adolescent aux cheveux bleus parlait vite, mais il avait fait beaucoup de pauses dans son explication, pour mieux chercher les mots qu’il voulait employer. Il y eu un silence, avant qu’il entende la phrase de la jeune fille sur la curiosité et le sourire, qui s’était enfuit, revint se dessiner sur ses lèvres. Un sourire de gamin, celui qui exaspérait tant certaines personnes et en faisait sourire d’autres. Une expression qu’une personne qui avait eu la vie d’April n’aurait jamais du avoir… Cependant, tant que Yuriy aurait cette expression, jamais il n’abandonnerai, jamais il ne renoncerai à mission. Celle qu’il avait de sauver cette planète.

      « Héhé… J’aime bien être curieux. Mais je le suis un peu trop. Ça fini par énerver les gens.»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://year-season.superforum.fr
Sune Starless
| * June | Admin ~ ♥
avatar

Nombre de messages : 121
Rôle : Elue.
Pensée du jour : Avancer et tant qu'à faire ne pas regarder en arrière.

• Carte d'identité
• L'amélioration de la planète: • Pour
• Age: 16 ans.
• Espace perso:

MessageSujet: Re: Chute & Violon [PV : Sune] - Terminé -   Sam 7 Mar - 21:23

    La jeune fille observa le regard du garçon qui fût quelque peu surpris. Elle ne chercha pas à comprendre pourquoi. Mais c’était très fascinant de voir les mimiques du garçon lorsqu’il éprouvait des sensations très différentes. Le sourire de Sune s’élargit quelque peu, il faudrait qu’elle arrête d’analyser les gens comme ça… mais ça l’occupait. Elle observa le garçon lui faire montrer sa cheville et elle approuva d’un signe de tête. Elle se rappela du jour de la chute du garçon. Il est vrai que ça n’avait pas été très … gracieux dirons nous. La plupart des élus étaient restés de marbre, mais certaines personnes s’étaient tout de même inquiétées mais certaines ne l’avouerait jamais, ils tenaient bien trop à leur stupide fierté ! Pour ça Sune se fichait totalement de sa fierté. Tant qu’elle pouvait aider quelqu’un dans ce pauvre monde pourri, c’était déjà pas mal.

    - Très bien !

    Sourit-elle en levant la tête vers le visage de Yuriy, tout en détournant son regard de la cheville du jeune garçon. La jeune fille le remercia d’un petit mouvement de tête avant de rire en voyant la mine hésitante du garçon. Il avait un peu attendu avant de prendre le violon. Elle était émerveillée de l’attention qu’il prenait pour cet objet qu’il ne connaissait même pas. Et puis il s’y intéressait vraiment. Il ne considérait pas cet objet comme inutile ou inintéressant. Il voulait juste en savoir plus. Sune en fût plutôt attendrie et elle prit le rechet qui servait à frotter les cordes de l’instrument et lui montra en le tendant à la verticale.

    - On appelle ça un rechet. C’est un peu compliqué, on s’en sert pour frotter les cordes. Contrairement à un instrument à corde comme la guitare. Tu poses le violon sur ton épaule…

    Elle aida le garçon à positionner le violon sur son épaule et utilisa le rechet pour produire un son un peu cassé, mais bon elle n’avait pas non plus l’habitude de jouer du violon sur l’épaule d’un autre. Avant de tendre le bâton au gamin pour qu’il essaye. Elle attendit patiemment et lui proposa ensuite de lui faire montrer des qu’il aura testé le son de l’instrument. Tandis qu’elle bougeait d’un pied à l’autre. Elle lui sourit en voyant la lueur de curiosité qui brillait dans ses yeux bleutés. Quand le garçon changea de sujet et commença à chercher ses mots elle se fit sérieuse pour écouter le garçon qui prenait la même expression. Elle était d’accord avec lui. C’était vrai que tout ce luxe qui les entourait était très spécial. Elle non plus n’avait pas connu ça. Elle suppose qu’elle avait quand même un peu plus d’aisance à vivre que le Russe, mais elle le comprenait aussi dans un sens. Alors elle acquiesça d’un signe de tête pour lui montrer qu’elle avait comprit ce qu’il lui avait dit.

    - Oui, je comprends un peu ce qu’on ressent.

    Elle rit, pour détendre l’atmosphère. Elle s’en voulu un peu d’avoir lancé ce sujet pendant une fraction de seconde, surtout qu’elle n’avait dit ça que pour plaisanter au départ. Elle observa le garçon qui venait de sourire de nouveau. Le voir sourire était beaucoup plus adorable que de le voir un peu triste et troublé. Quand il souriait il était lui. Même si elle savait qu’on pouvait avoir ses moments de faiblesse. C’était Dante qui lui avait dit. On peut-être un dur à cuire à vie. Il arrive parfois de pleurer pour rien. C’est ce qu’on appelle avoir des sentiments lui avait-il dit. Elle avait beaucoup médité sur cette phrase.

    - Mais c’est ça qui fait ton charme ! Moi aussi je t’aime beaucoup Yuriy.

    Déclara-t-elle en lui faisant un petit clin d’œil tout discret à son interlocuteur. Quand le garçon parla de nouveau, elle éclata de rire en voyant son regard. Il est vrai que certaines personnes comme December ou November ne devaient guère aimer cette curiosité. Parfois, elle pensait même qu’ils n’appréciaient pas non plus beaucoup sa curiosité.

    - Oui, mais les gens ne savent plus rire de nos jours.

    Répliqua-t-elle en haussant les épaules. C’était vrai. Ils se préoccupaient tous des problèmes de la Terre, plantant l’humour dans un coin de leur tête. Mais les humains n’étaient pas des robots ! Au contraire. Il fallait rire pour vivre ! Sinon on était rien. Juste des machines à tuer. Et ça, elle détestait ça. Car après tout, si le rire permet de survivre que serait devenue la planète si tout le monde avait cessé de s’amuser ? Le rire est la drogue du survivant. Alors elle continuerait à vivre pour prouver à tous que c’était ce qu’il fallait faire. Rire pour continuer à vivre. Vivre pour survivre.

_________________
Do you do you do you youu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuriy Lesskov
| * April |
avatar

Nombre de messages : 25
Rôle : Elu~
Pensée du jour : Je veux juste voir demain.

• Carte d'identité
• L'amélioration de la planète: • Pour
• Age: Dix-sept ans.
• Espace perso:
MessageSujet: Re: Chute & Violon [PV : Sune] - Terminé -   Lun 27 Avr - 15:56

    Peut-être, et je dis bien ‘peut-être’, que si les élus étaient venu au monde plus tôt, ils auraient pu sauver ce dernier avant qu’il ne soit trop tard. Non, c’était idiot comme idée. Après tout, leurs dons venaient des problèmes que subissait la planète. Parfois, Yuriy se demandait s’ils n’étaient pas plus. Plus de gens dotés de dons… Il avait la sombre pensée que certains ne survivaient pas, tués par leurs pouvoirs ou bien par les autres. Les gens étaient si cruels. Mais ça, c’était quelque chose d’immuable. Mieux ne valait pas se prendre la tête avec des idées aussi sombres de toute manière. Surtout que Yuriy était sensé être un optimiste, pas quelqu’un qui voyait le mauvais côté des choses. Et puis, son attention fut re-captée par sa cadette lorsqu’elle lui parla de l’instrument qu’il tenait dans ses mains. Etrange d’apporter autant d’attention à quelque chose d’inanimé. Mais ça lui faisait plaisir. Il aimait entendre le ton passionné de Sune lorsqu’elle expliquait le côté technique du violon. C’était bien d’avoir une activité qu’on aimait vraiment et qui pouvait nous faire sourire quand on en avait besoin. Peut-être qu’il devrait tenter de faire de la musique également ? Oh… Le russe n’avait pas spécialement de talent dans le domaine et puis, lui il aurait sans doute préféré faire un sport. Comme du snowboard par exemple. Il en avait déjà fait d’ailleurs. Durant quelques missions et il était de loin le meilleur des élus à ça. Certes, c’était parce qu’il manipulait la neige en glissant dessus pour effectuer des figures ou prendre des virages impossible pour les autres mais tout de même.

      « Okay, je retiens ! »


    Lança t-il sérieusement tout en hochant la tête avant de tenter de jouer à son tour. Le son qu’il produisit n’était pas vraiment juste mais on avait sans doute déjà entendu pire. Bah, le gamin s’y attendait un peu. Après tout, il n’avait pas d’expérience alors que la jeune fille en jouait depuis des années. Il observa l’instrument qu’il tenait toujours avant d’afficher un sourire et de le tendre de nouveau à sa propriétaire. Mieux valait cesser le massacre auditif des personnes présentes dans la pièce pour l’instant. Peut-être qu’il pourrait lui emprunter de nouveau à l’occasion. Juste pour tester. En entendant dire sa camarade qu’elle l’aimait bien également, les joues de l’aîné se teintèrent d’un léger rouge tandis qu’il détourna un peu son regard. Le compliment le gênait parce qu’il ne l’avait encore jamais reçu, sauf de la part de sa mère ou de sa sœur. Mais la sensation, celle d’être apprécié, était agréable, il devait bien l’avouer. Il posa de nouveau son regard cyan dans le vert de June en ayant son opinion sur les glaçons du groupe, sans parvenir à cacher le sourire amusé qui naissait sur ses lèvres.

    Bien que December n’était pas véritablement un glaçon. Plus le pôle Nord à lui tout seul en fait. Quand à November… Lui, il faisait plus peur qu’autre chose. Cependant, Yuriy ne se souciait pas véritablement de ça. Dante lui avait dit un jour qu’une bonne équipe était composée de gens différents qui se complétaient. Et en observant les douze élus, le garçon aux cheveux bleus s’était dit qu’ils étaient le groupe le plus parfait au monde. Pendant quelques instants, il chercha quoi répondre, une manière d’exprimer ce qu’il pensait du sujet, de l’absence de joie de certains. Il se rendit vite compte que chercher à dire les choses de manière détourné ne lui allait pas, alors il décida de parler comme il le faisait toujours, avec honnêteté.

      « Ils… Ils ont leur propre manière d’exprimer ce qu’ils ressentent. Même si nous on ne peut pas les comprendre, ce n’est pas si grave je pense. C’est bien qu’on soit tous différents. Même si je préfère les gens souriants à ceux qui ont l’air de zombies mal-réveillés. »


    Aucune référence à December. Non. A peine. Tout en parlant, Yuriy s’adossa contre un des murs de la chambre de June avec un air doux au visage. Il souriait de manière légère mais sincère sans quitter l’adolescente des yeux. Finalement, malgré son apparence de gamin qui ne savait pas grand-chose, il avait une réflexion assez intéressante sur ce qui l’entourait, ce petit. Pas très poussée mais bien définie tout de même.

      « Tu as besoin de ta musique pour vivre, pour sourire, non ? Un peu comme moi je suis mal sans la neige et le froid. Ceux qui ne sourient pas, c’est souvent qu’il leur manque quelque chose ou bien qu’on ne peut pas comprendre ce qui les rend heureux. Moi, j’aime bien sourire de toute façon, donc j’vais pas changer. »


    Concluant ainsi son explication, le garçon afficha un sourire un peu plus grand tout en passant ses doigts sur le bleu qu’il avait sur la cuisse. Il laissa échapper un léger rire en se rendant compte qu’il allait empirer la douleur en faisant ça et retira vite sa main avant de se décoller du mur pour s’approcher de June.

      « Bon, maintenant, si on allait manger quelque chose ? J’ai faim moi, je veux mon petit-déjeuner. Sans compter que j’dois aller voir en bas si July ne m’a pas laissé son livre de maths, pour mes devoirs… Tu m’accompagnes ? On ne va pas croiser grand monde en théorie, puisqu’ils sont tous en mission ou presque. »


    Il attendit la réponse de sa vis-à-vis tout en se posant dans l’encadrement de la porte, en tendant une main vers Sune, comme pour l’inciter à le suivre, un sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://year-season.superforum.fr
Sune Starless
| * June | Admin ~ ♥
avatar

Nombre de messages : 121
Rôle : Elue.
Pensée du jour : Avancer et tant qu'à faire ne pas regarder en arrière.

• Carte d'identité
• L'amélioration de la planète: • Pour
• Age: 16 ans.
• Espace perso:

MessageSujet: Re: Chute & Violon [PV : Sune] - Terminé -   Sam 2 Mai - 11:49

    Sune sourit en entendant le son que venait de produire le petit Yu’ – tout de même plus grand qu’elle. Mais elle ne s’en souciait pas vraiment. Même si elle savait qu’il était plus âgé qu’elle, c’était un des seuls qu’elle pouvait considérer du même âge ou peut-être un peu plus petit que la blondinette qu’elle était. Enfin dire ça était tout de même étrange, surtout en sachant que le russe était âgé d’un an de plus et qu’il la dépassait de quelques centimètres. Dans tous les cas, elle ne médita pas sur cela plus longtemps, sachant que c’était une réflexion un peu tordue. Pour revenir au son qu’avait produit Yuriy, il était bien réussi. Ca lui rappelait ses débuts lorsqu’elle était plus jeune. Le gamin lui tendit l’instrument. Elle le prit en le remerciant et décida que c’en était fini pour aujourd’hui en le remettant dans son étui puis le posant ensuite sur son étagère. Pendant ce temps, le garçon avait repris la parole. Expliquant sa façon de voir les choses. C’était vrai en un sens, ils ne comprenaient pas vraiment les plus vieux. Chacun avait sa manière de voir les choses et de l’exprimer. Chacun avait eu une vie plus ou moins désagréable. Elle voulu lancer un regard à Yuriy. Lui aussi, sa vie n’avait pas du être très rose. Mais Sune avait pour habitude de ne jamais se mêler de la vie antérieure aux élus, elle-même n’en parlait jamais. Mais sa vie avait été sans soucis, elle n’avait pas à juger les autres sur leur tristesse car elle n’avait jamais vraiment été triste, elle.

    Et puis, elle se dit que comparer la tristesse des autres à la sienne n’était absolument pas convenable et elle chassa ses dures pensées dans un coin de la tête tandis qu’elle rit, amusée, de la teinte rose qu’avaient prises les joues du garçon. Il était adorable… Et puis, soudain, elle remarqua que finalement ce que lui avait dit July n’était que vérité. Il pensait plus aux autres qu’à lui-même, c’était le bonheur des autres, dans un sens qui le faisait vivre. Elle d’une certaine manière était si égoïste, elle ne pensait qu’à elle et qu’à son petit bonheur personnel, tandis que lui s’occupait du bonheur des autres et non de lui-même. Un vague sourire triste vint orner ses lèvres. Même s’il ne pouvait pas vivre sans la neige ou le froid, il ne pouvait pas vraiment vivre sans le bonheur des autres. Elle, même si elle avait besoin de la musique pour vivre, elle avait besoin de la chaleur des autres pour survivre, c’était si égoïste, et pourtant c’était comme ça. Non, elle était comme ça.

    Son sourire disparu aussi vite qu’il était venu. Amusée, elle se retourna et revint aux côtés du garçon. Elle avait compris la référence à December. Le seul qui gardait les distances avec sa petite personne. Mais elle ne lui en voulait pas. Après tout chacun avait ses problèmes et May lui expliquait – lorsqu’elle ne gardait pas le silence – qu’il n’était pas si froid que ça, finalement. Mais entre glaçons, cela se comprenait. Elle sourit, de manière à lui montrer qu’elle comprenait son point de vue et voulu s’exprimer sur le sujet, mais finalement garda le silence. Car bon, elle était tout à fait d’accord avec lui. Ses pensées divergèrent vers les élus et les relations qu’elle entretenait avec eux. Elle s’entendait avec tout le monde même si les plus froids lui donnaient du mal. Mais elle avait compris que sous cette froideur se cachait un cœur. Un cœur qui ne demandait qu’à être réchauffé. De manière douce, de manière lente, on arrivait à les décongeler et à voir la vraie façade des gens, mais ça prenait du temps, des mois peut-être même des années. Mais c’était possible. Elle revint à la réalité doucement lorsque Yuriy reprit la parole.

    - Tu as tout à fait raison Yuriy… Disons tout simplement qu’on ne comprend pas vraiment les gens et que d’une certaine manière, en voulant les rendre heureux, on ne les enfonce qu’un peu plus en leur montrant leurs propres faiblesses. Alors on ne peut que attendre à leur côté et patienter jusqu’à qu’ils se réchauffent de notre chaleur.

    Sune rit de sa petite voix cristalline, c’était assez dur à expliquer, mais d’une certaine manière ce n’était pas vraiment important. De toute façon, elle se comprenait et c’était déjà ça non ? Elle porta son regard dans le cyan de son ami et lui sourit chaleureusement : elle n’avait pas vraiment mangé dans un sens, étant donné qu’elle était à l’ouest a l’heure du petit déjeuné. Et puis son ventre ne tarderait pas à crier famine, alors elle approuva d’un signe de tête et alla à sa suite en prenant sa main de bon cœur.

    - Let’s go !

    Elle ferma doucement la porte de sa chambre en prenant gare à éteindre la lumière de sa chambre – une chose qu’elle oubliait très souvent et que Dante ne manquait pas de lui rappeler très souvent lorsqu’il la voyait. Enfin, elle savait que ça n’embêtait pas le chef plus que ça, mais finalement elle faisait un peu plus attention à présent. Il ne fallait pas gaspiller l’électricité ainsi… C’était toujours étrange les bonnes résolutions que Sune avait dans la tête. Mais le pire c’est qu’elle n’en respectait aucune. Héhé, comme si de toute façon, c’était important.

    - Oui, je crois qu’il n’y a personne. Enfin peut-être pas. Je croyais être seule ce matin.

    Sune réfléchit un instant tandis qu’il se dirigeait vers le salon, elle ne connaissait pas vraiment l’emploi du temps des élus a part ceux avec qui elle parlait souvent… Enfin bon, qui sait ? L’avenir nous le dira.

_________________
Do you do you do you youu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chute & Violon [PV : Sune] - Terminé -   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chute & Violon [PV : Sune] - Terminé -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Zaaphiel, la chute de l'espoir.[Terminée]
» Obama en chute libre ...
» Effet d'Obama; la chute de l'indice Dow Jones
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» La chute de l'homme fort tunisien Zine El Abidine Ben Ali après 23 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
| °• Year's Season •°  :: - Quartier général du Gouvernement :: * 4e étage :: - Chambre de June-
Sauter vers: