- Est-ce que ça nous a blessé de voir notre monde comme ça ?
 
AccueilAccueil  Nos Partenaires  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Le forum ferme. Il reste néanmoins ouvert aux membres pour leur permettre de prendre fiches et RP. Merci à tous <3


Partagez | 
 

 Kyle Aoden /August\

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kyle Aoden
| * August |
avatar

Nombre de messages : 21
Localisation : A la plage =3
Rôle : Elu
Pensée du jour : Mais euh... J'ai fait fondre ma glace TT

• Carte d'identité
• L'amélioration de la planète: • Pour
• Age: 17 ans
• Espace perso:
MessageSujet: Kyle Aoden /August   Dim 29 Mar - 21:43

Registre de vie



    ◦ Nom : Aoden. Ca veut dire Feu en Irlandais.
    ◦ Prénom : Kyle. Ca veut dire… Prairie en Irlandais.
    ◦ Date de naissance : 1er Aout : Enfant de l'été
    ◦ Surnom : August. C'est franchement pas original…
    ◦ Le nombre de vos années : 17. Ils pourraient pas mettre "Age", comme partout ailleurs ?
    ◦ Groupe sanguin : A …Quoi? Je sais pas quoi dire! J'vais quand même pas rentrer dans le jeu et réciter mon alphabet.
    ◦ Genre, masculin ou féminin : Masculin. Ca se voit pas ? Non j’vous donnerai pas la longueur…


      Registre de physionomie



    ◦ Apparence au premier regard :

    Ne vous fiez pas à la photo à gauche là… J’ai été pris au dépourvu. Bon d’accord ce genre de situation m’amuse beaucoup mais je vous assure que je ne suis pas aussi chétif qu’il n’y parait. Enfin presque… Ma silhouette est fine et élancée comme celle d’un jeune gamin de 17 ans : 1m75 et 54 kg. Bon d’accord, un tout petit peu chétif… J’ai les doigts plutôt fins pour un gars je l’avoue, mais ils sont beaucoup plus habiles du coup. Mes cheveux aussi bruns que le pelage d’un ourson ont quelques reflets presque blonds à la lumière. Je ne les coiffe pas, un coup de main énergétique, et les voilà en pics. Mes yeux bleus comme des cristaux de glace pétillent constamment de joie et d’enthousiasme. Je n’ai rien à cacher et mon regard est par conséquent très expressif, comme le reste de mon visage aux traits fins d’ailleurs. Ma bouche affiche la plus part du temps un sourire chaleureux. Autrement, elle est remplie de gourmandises diverses et variées (Là, vous pouvez vous fier à la photo).
    J’ai beaucoup de mal à rester en place et à ne rien dire lorsque le contexte ne l’oblige pas. Ce qui fait que de loin, je peux faire peur aux gens à sauter dans tous les sens… Enfin pour ce qu’il reste de « gens ». J’aime beaucoup jouer avec le feu de mes mains, ce qui provoque une réaction similaire à la précédente, mais étrangement, en plus important. De mon expérience personnelle, je tire une agilité hors du commun, un vrai numéro de cirque (c’est le cas de le dire). Je peux faire les pirouettes et les sauts les plus amusants. Je suis génial quoi. Bon évidemment, quand on compare ma force à ceux des autres membres du groupe : Je ne suis pas le plus faible au bras de fer, m’enfin…

    ◦ Détails, tels qu'une cicatrice ou un tatouage :
    Ma chaîne en argent avec une p’tite couronne. Pas touche !

    ◦ Manière de se vêtir :

    J’aime bien porter des couleurs ! Je suis très peu frileux et je m’habille toujours léger. C’est pour ça que sous ma chaîne en argent se trouve la plus part du temps un haut sans manche, bleu, vert, rouge, blanc… Un peu n’importe quoi de voyant. S’ajoute à cela une ceinture qui s’enroule autour d’un pantalon baggy, ou un simple jean. Du moment qu’il n’est pas slim de toutes façons…

    ◦ Pouvoir, pour ceux qui en ont :
    Manipulation du feu. Mes vêtements sont ignifuges bien sûr, désolé aux beaux gosses.


      Registre de mentalité



    ◦ Vision du monde :

    J’suis plutôt optimiste là-dessus. Premièrement, on ne doit pas en vouloir aux générations précédentes. Après tout, c’est quand même grâce à eux qu’on est là. Pourquoi grâce à ? C’est toujours beau de vivre. Moi je vis dans le présent, pas la peine de s’attarder sur les erreurs d’avant. Et mon présent à moi, c’est sauver la planète. A chaque époque son problème. Je préfère ça à être sous une bombe nucléaire moi…

    ◦ Caractère :

    Hélioptimiste ! J’aime bien inventer des mots pour pouvoir parler toujours et encore. Celui là je l’aime particulièrement parce qu’il me représente bien. Hélio pour soleil. Je suis rayonnant, moi, pas déprimant. Ou en tout cas j’essaye d’en avoir l’air. Et puis je vous rappelle que je maitrise le feu, juste au cas où. Et puis optimiste vous pouvez deviner tout seul (en tout cas j’espère pour vous). C’est vrai que les optimistes sont vraiment rares de nos jours, d’où mon importance particulière au sein du groupe. Je suis celui qui remonte le moral des troupes quand tout le monde va mal. On me qualifie parfois d’exaspérant et de puérile, je préfère personnellement bavard et amusant.
    C’est vrai, je parle beaucoup, mais avec tous ces déprimés, faut bien que je mette de l’ambiance non ? Ils ne sont pas tous comme ça, September est très gentil par exemple, et facile à faire rougir c’est trop marrant. J’adore le taquiner de temps en temps. Dans l’extrême contraire il y a December, qu’est-ce qu’il peu être rabat-joie. Il me casse à toutes mes blagues… Mais avec mon énergie débordante je n’abandonne pas, je le ferai rire un jour, j’en suis sûr ! Faut dire que je suis une véritable pile électrique. Autre facette de ma personnalité, la gourmandise. Je sais me retenir mais honnêtement, quoi de mieux qu’un bon chocolat. Enfin, en mission je fais quand même attention. On ne me piège pas aussi facilement.
    Les missions c’est un des moments où je reste sérieux et concentré. Je sais que les autres comptent sur moi et que par conséquent je ne peux pas les décevoir. Je hais décevoir les gens. Je n’aime pas quand les personnes autour de moi vont mal et je ne peux pas m’empêcher de me tourner vers eux et tenter d’améliorer leurs situations. C’est un autre moment où je suis capable de faire preuve de sérieux. Mais ne rêvez pas, ça n’arrive pas trop souvent. Tout ce que je veux en étant aussi gai, c’est tenter de faire découler un peu de cette bonne humeur sur les autres. Au fait, pas de jeu de mot pourri avec « gay » n’est-ce pas ? Même si je le suis, ce n’est pas une raison, les jeux de mots nuls, c’est les miens d’abord !
    (Note de l’auteur : Voici une confirmation du fait de Kyle est un gros gamin mais il n’a pas du oser l’avouer ici…)

    ◦ Occupation favorite : Jouer avec le feu, faire des acrobaties, manger des trucs sucrés, rire et faire rire… Tout ce qu’il y a de marrant en résumé. Je porte un intérêt particulier à tout ce qui est mignon (comme les nounours par exemple). Parfois je fais un effort et je lis, mais ça se résume souvent à de la poésie.


Dernière édition par Kyle Aoden le Dim 29 Mar - 23:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Aoden
| * August |
avatar

Nombre de messages : 21
Localisation : A la plage =3
Rôle : Elu
Pensée du jour : Mais euh... J'ai fait fondre ma glace TT

• Carte d'identité
• L'amélioration de la planète: • Pour
• Age: 17 ans
• Espace perso:
MessageSujet: Re: Kyle Aoden /August\   Dim 29 Mar - 21:43

    Histoire




    ◦ « Prairie de feu »

    C’est poétique comme nom hein ? On dirait un de ces noms Indiens. Enfin, voila le nom dont j’ai hérité,
    Kyle Aoden, lorsque j’ai vu mon premier jour en Irlande. Je vous raconte pas la situation là bas en ce moment… Pire que la crise de pomme de terre. Non mais c’est vrai, la taille de l’île a diminué de moitié, et les falaises du Connemara s’affaissent de plus en plus. Une véritable catastrophe. Enfin, pas tant que ça. Dans les landes (vous savez là où vivent nos fameux Lepreuchoms) il y a encore une vie assez « normale » si je puis dire. Mais comme partout ailleurs, ça ne fait qu’empirer.
    Je suis né dans un coin paumé du Connemara. C’est ce qu’on m’a raconté, mais je n’ai jamais vraiment été dehors quand j’étais bébé, et pour cause… Mon père était un médecin reconnu et ma mère… Eh bien en fait je n’ai jamais vraiment su. Non non elle n’est pas morte prématurément, je vous expliquerais. Bref, avant même mes trois ans, mes parents ont déménagés à Dublin, car c’était à la capitale que se trouvaient les meilleurs éléments de défense contre les catastrophes naturelles. Ca n’empêchait pas les pluies de se déverser par là bas, simplement, les conditions de vie étaient meilleures, et tant que l’on restait à l’intérieur, on ne risquait rien. J’ai bien dis, tant qu’on restait à l’intérieur.
    Je vous laisse donc imaginer le damne de mes parents lorsqu’ils découvrirent que j’étais un jeune garçon qui dès ses 6 ans, était du genre à sortir. Je savais qu’on était riche. Je faisais comme si de rien n’était à l’extérieur. Lorsque je demandais ce qu’exerçait ma mère comme profession, mes parents me répondaient toujours en me montrant un grand immeuble au centre de la ville, ajoutant qu’elle travaillait là bas. Je n’ai jamais eu plus de précisions de leur part. Ah oui et je suis fils unique, j’avais oublié de préciser, au temps pour moi. La vie à 6 ans me paraissait bien ennuyeuse entre 4 murs. J’avais beau avoir pas mal de jeux pour m’amuser, je me faisais littéralement ch… Enfin voila quoi. Mais je souhaitais faire plaisir à mes parents. Alors pour eux jusqu’à mes onze ans, je restais à la maison, je m’éduquais et je me préparais pour un grand avenir… Enfin presque.
    En même temps que tout ça, je trouvais le temps de m’échapper et de trainer dehors. Honnêtement, la vie extérieure, bien que dangereuse, je la trouvais beaucoup plus attrayante. Je rendais visite à mes amis « de dehors ». Je ne restais jamais longtemps avec les mêmes, car ils finissaient tous par partir. Mais je gardais des bons souvenirs. Une fois par contre, j’ai failli me faire attraper par mes parents, et pour cause, je ne pouvais pas atteindre la maison à cause d’une alerte de pluie. Enfin, j’ai sauvé la mise au dernier moment. Mes parents ont eu quelques doutes quant à mon état apparent (faut dire que j’étais tout essoufflé et pas très propre.) mais j’ai trouvé une excuse. Peut-être qu’ils n’auraient pas du inclure dans mon éducation des cours de théâtre…

    Plus je grandissais, et plus je me rendais compte que mon avenir était déjà tracé par mes parents. Moi, faire de grandes études ? Jamais ! J’étais bien dans la rue. Je ne leur en touchai pas un mot bien sûr, pas envie de créer des problèmes, moi avec mon sourire radieux qui fait toujours croire que tout va bien dans le meilleur des mondes. C’est à mes quinze ans que cela commença à devenir intéressant. Dehors j’ai rencontré un jeune homme, blond, aux yeux bleus, un tout petit peu plus petit que moi, mais exactement du même âge que moi, à quelques semaines près. Il s’appelait Jordan. Très gentil, d’un naturel assez doux, je ne sais pas ce que j’avais avec lui, mais au bout d’une journée passée ensemble, je ne le lâchais plus. Chaque fois que je sortais, c’était pour aller le voir. C’était bien la première fois que ça m’arrivais, de m’attacher autant à quelqu’un. D’accord, j’aime mes autres amis, mais avec Jordan ce n’était pas pareil… Et j’avais peur que lui aussi finisse par partir dans une autre ville, comme la plus part. Mais apparemment ça allait à double sens, car il ne me fit jamais remarquer que j’étais collant, au contraire même.
    On accumulait les souvenirs à deux. Et puis un jour, alors qu’on se trouvait dans une place publique, une alerte de pluie se déclencha. On avait beau courir dans tous les sens, pas d’abris apparents. Enfin si, un repli dans un mur. Ca ressemblait à une mini grotte sans profondeur, ou encore à un de ces replis sur lesquels se tiennent les gargouilles des églises. Pour les esprits mal tournés, non je ne nous compare pas à des gargouilles. Bref, vous commencez peut être à me cerner, mais je souriais toujours à Jordan pour lui rassurer et lui dire qu’il ne lui arrivera rien. Mais lui ne souriait pas, il avait un peu peur de la pluie, mais ce n’était pas ça, car j’avais remarqué qu’aujourd’hui il avait été un peu plus coincé qu’à l’habitude. Je su rapidement pourquoi. J’eu simplement à lui demander sérieusement ce qui n’allait pas, perdant pour une fois mon sourire et laissant place à une mine attentionnée. Il leva la tête, me regarda, puis la rebaissa. Je faillis afficher un visage triste, mais je me retins, regardant la pluie couler. Quelle catastrophe ce monde. Avant que je puisse me plonger dans mes pensées, j’entendis Jordan murmurer mon nom. Anxieux, je me disais qu’il avait besoin de penser, mais finalement je tournais la tête pour écouter ce qu’il avait à me dire. Et il m’embrassa...


    Mes parents ne comprirent jamais pourquoi pendant les mois suivants, j’étais particulièrement joyeux. Je multipliais les sorties, toujours en présence de Jordan. J’avais découvert en vrai ce que je ne faisais que lire dans les livres. Pour son anniversaire, je lui ai amené un album avec des photos du Connemara d’avant. C’était vraiment beau. Je regrette encore de n’avoir jamais vu ça. Bref, ce n’était pas ça son vrai cadeau évidemment, c’était un bracelet, une gourmette, je crois que ça s’appelle comme ça. J’ai des parents riches, autant en profiter. Jordan était ravi, et par conséquent moi aussi. Seulement, je crois que décidemment je n’ai pas de chance. Quelques semaines plus tard, ce fut mon anniversaire. Je me rendis dehors ; comme à mon habitude, dans la matinée après que mes parents soient partis travailler. Mais Jordan n’était pas là. Je l’ai entendu crier. Alors là je n’oublierai jamais ce moment. J’ai jamais couru aussi vite vous pouvez me croire. Mais pas de bol, trois gars avait mis mon Jordan en un mauvais état. Le pauvre blondinet était à terre, en piteux état. Je ne me suis même pas soucié de la carrure des trois adultes et j’ai sauté sur le dos du premier le frappant comme un malade. Il m’envoya voler, mais je ne sais pas, en voyant ma tête il du réaliser quelque chose car il hésitait à me frapper. Grossière erreur car à ce moment précis, je sentis mes mains extrêmement chaudes. Normal en même temps, elles étaient enflammées. Criant quelque chose de complètement incompréhensible (Ca devait être « Ne touchez pas à Jordan ! » ou un truc dans ce genre là), je fonçai une nouvelle fois sur les deux premiers gars que je vis. Les pauvres gardèrent quelques sévères brûlures. Un des trois n’eut absolument rien, et ils s’échappèrent en courant. Je me suis baissé vers Jordan et je le pris pour le ramener à l’hôpital. Il m’offrit mon cadeau d’anniversaire su le chemin. Une chaine avec une petite couronne que je garde toujours depuis. Original comme découverte de pouvoir vous ne trouvez pas ? Sur le coup, comme cela ne faisait pas peur à Jordan, je l'ai moi-même bien pris, en me demandant tout de même d'où ça sortait...
    Comme si un choc par jour ne suffisait pas, en rentrant, je vis mes parents. Surprise pour mon anniversaire ? Pas tant que ça car je voyais ma mère taper du pied par terre, les bras croisé. En voyant mon visage, son air sévère devint cependant inquiet. J’avais une bosse. Oh, quelle catastrophe. Non mais franchement, elle est un peu chochotte sur les bords pour une chef de sécurité. Car oui, elle était en charge de la sécurité de Dublin. Sorte de commissaire en soit. C’est d’ailleurs elle qui avaient envoyé les trois gars de ce matin sur Jordan. Quand elle m’a dit ça, je l’ai dévisagée pendant deux bonnes minutes. Elle tenta en vain de m’expliquer que l’homosexualité ce n’est pas bien. Je ne l’écoutais même pas. Lentement, mes poings serrés par la colère s’enflammèrent sans que ma mère comprenne pourquoi. Mon père ne s’étonna pas le moins du monde, mais il me dit sévèrement de me calmer, et je baissai la tête. Ma mère arrêta son discours en réalisant que son fils était un monstre de feu. Elle sorti de la pièce et prit son téléphone, me laissant seul avec papa. Ce dernier vint gentiment m’expliquer que je devrais arrêter de voir Jordan, que je le veuille ou non. Contrairement à maman, il n’avait rien contre mon orientation, mais il m’expliqua qu’avec mon pouvoir, je ne pourrai plus vivre comme je le faisais maintenant. Immédiatement, mes poings s’éteignirent pour laisser place a une fumée qui disparut elle aussi rapidement. Je le suppliai en lui disant que je le cacherais, ce pouvoir qui me tiendrai loin de Jordan, mais ma mère rentra à ce moment précis et me dis des mots que je n’oublierai pas

    « Dans trois jours, tu dégages fils indigne »

    Au moins c’était clair. Mon sourire avait été comme détruit en un instant. En aucun cas je ne laissai la tristesse prendre le dessus, surtout en voyant mon père se lever et prendre ma défense... Passons.
    Le lendemain, mon père a accepté de m’emmener à l’hôpital pour aller dire au revoir à Jordan. Je m’en serai voulu d’être parti comme ça. Je me suis excusé pour ce qu’il lui était arrivé car après tout c’était de ma faute. Puis… Il m’avoua que finalement ce n’étais pas trop grave car il ne lui restait plus longtemps à vivre. Il avait une maladie incurable. C’était donc la dernière fois que je le vis. J’étais triste, mais j’affichais une dernière fois ce sourire pour lui, lui affirmant qu’il fallait en profiter jusqu’au bout. En sortant, j’ai serré très fort la couronne d’argent entre mes mains, et mon père me ramena à la maison. Je ne veux pas décrire mon état à ce moment là, car c’est bien la seule fois ou j’ai été contre mes principes d’hélioptimisme.

    Me voila finalement arrivé au bout. C’est évidemment Dante qui est venu me chercher. Mignon n’est-ce pas ? Ne croyant plus trop en une relation sérieuse après celle de Jordan, je suis devenu un peu… Pas saute tout, m’enfin grand dragueur. Mais je ne suis pas stupide au point de draguer Dante non plus, quoi que l’idée m’attire pas mal en fait… (Rassurez moi, il ne va pas lire ce dossier ?) Me voilà au sein de l’équipe depuis un moment, et j’applique toujours mes principes d’hélioptimisme, en gardant cette chaine autour du coup…




      ------------------
      Hors Jeu


    ◦ Votre surnom : Wolfy, Tyty Tu m'expliques pourquoi c'est pas "Fyfy" ?
    ◦ Votre présence sur le forum : Présent ! On se demande pas pourquoi c'est toi qui me joue...
    ◦ Code : Code bon [by Shade]
    ◦ Y a-t-il quelque chose à améliorer ( A part le design ) : Nope pas vraiment Il faudrait accorder un rôle plus important à August! Comment ça tais toi ? --'


Dernière édition par Kyle Aoden le Dim 29 Mar - 23:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shade Kuro
| * September | ~ Admin'
avatar

Nombre de messages : 423
Localisation : Je crois que je me suis encore perdu...
Rôle : Je suis un Elu.
Pensée du jour : J'aimerais revoir ma mère un peu plus souvent.

• Carte d'identité
• L'amélioration de la planète: • Pour
• Age: 18 ans
• Espace perso:
MessageSujet: Re: Kyle Aoden /August\   Dim 29 Mar - 22:07

    Bienvenue en enfer BWAHAHAHA !

    Alors, tu sais d'ors et déjà ce qui ne va pas, puisque je te l'ai déjà dit. Cela dit, je ne suis pas la seule à être admin, donc il me faut l'accord (ou le désaccord), des deux autres admins.

    Kyle a écrit:
    J’aime beaucoup entourer mes cheveux de feu

    Chers admins. Etes-vous d'accord avec moi, ou non ? A-t-il le droit d'incendier ses cheveux ? Personnellement, je suis contre. Okay, les Elus/Holdens on une affinité avec un élément, ou autre. Mais pas au point de faire comme Tsuna (= Bonhomme flambeur de Reborn, comme j'aime le surnommer è_è). Ca fait également trop super héros (les 4 fantastiques quoi -,-) selon moi. Et puis, si l'on accepte ce cas spécial, on devra accepter les autres. Et on va se retrouver avec des Elus/Holdens avec des fleurs au lieu des cheveux
    J'attends vos avis <3 (soyez d'accord avec moiiiiii)


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://year-season.superforum.fr
Yuriy Lesskov
| * April |
avatar

Nombre de messages : 25
Rôle : Elu~
Pensée du jour : Je veux juste voir demain.

• Carte d'identité
• L'amélioration de la planète: • Pour
• Age: Dix-sept ans.
• Espace perso:
MessageSujet: Re: Kyle Aoden /August\   Dim 29 Mar - 23:05

    Je suis d'accord avec Shade~
    Il faut mieux mettre certaines limites aux pouvoirs des élus. Sinon, moi je veux pouvoir geler un terrain de foot pour faire une patinoire géante o/ *plaisante*
    A part ça, c'est une jolie fiche, August ^_^~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://year-season.superforum.fr
Kyle Aoden
| * August |
avatar

Nombre de messages : 21
Localisation : A la plage =3
Rôle : Elu
Pensée du jour : Mais euh... J'ai fait fondre ma glace TT

• Carte d'identité
• L'amélioration de la planète: • Pour
• Age: 17 ans
• Espace perso:
MessageSujet: Re: Kyle Aoden /August\   Dim 29 Mar - 23:15

    Voila chers admins, c'est édité, et dans le physique, et dans l'histoire =)
    Merci Yuriy ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shade Kuro
| * September | ~ Admin'
avatar

Nombre de messages : 423
Localisation : Je crois que je me suis encore perdu...
Rôle : Je suis un Elu.
Pensée du jour : J'aimerais revoir ma mère un peu plus souvent.

• Carte d'identité
• L'amélioration de la planète: • Pour
• Age: 18 ans
• Espace perso:
MessageSujet: Re: Kyle Aoden /August\   Dim 29 Mar - 23:20

    Tout est okay alors !
    + 1 pour Yu', aussi.

    Fiche validée !
    Bon jeu sur YS x:

    (Nous en veux pas Sune de pas avoir attendu ton avis, mais si tu n'avais pas été d'accord avec nous, ça aurait quand même fait 2 contre un ><)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://year-season.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kyle Aoden /August\   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kyle Aoden /August\
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hide & Seek {Kyle}
» Kyle XY
» Kyle Cumiskey
» Roads Untraveled ? Sova / Kyle
» Sheamus, the irish referee. Raw 27 august 2012.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
| °• Year's Season •°  :: - Fiches Validées-
Sauter vers: